APERÇU – Returnal est vraiment quelque chose

Durée de lecture: 3 minutes

Préparez-vous à un roguelike qui ne vous laissera aucune chance

D’entrée de jeu, veuillez noter que ceci n’est pas un test mais bel et bien un aperçu de ce qui vous attend dans Returnal, le jeu de tir à la troisième personne de type roguelike qui arrivera sur la Playstation 5 le 30 avril prochain.

Qu’est-ce qui vous attend dans Returnal?

À peine le jeu lancé, le développeur Housemarque vous avisera que le jeu est très difficile, mais comme bien des fans de roguelikes, je me suis dit « Meh, y a rien là! J’ai déjà vu pire! ». Mais quelle grosse erreur!

Combinant les principes de roguelikes à celui d’un jeu de tir à la troisième personne avec la vue par-dessus l’épaule, vous incarnez Sélène, une astronaute dont son vaisseau s’est écrasé sur une planète extraterrestre inconnue sur laquelle plane une ombre qui l’empêche de trouver la paix dans la mort.

Dès le début, vous devrez apprendre plus sur votre environnement et, quoi de mieux que de vous le rappeler en trouvant toujours une façon plus atroce que l’autre que de vous tuer à chaque détour pour vous rappeler que si vous mourrez, vous perdez tout ce que vous trouvez, mis à part quelques trucs que vous pourrez combiner à votre tenue d’astronaute.

Bien entendu, vous allez vouloir essayer de prendre vos repères le plus possible pour votre éventuelle mort et, tient donc, le monde aura changé lors de votre réincarnation! À chaque mort, c’est indéniable, quelque chose aura changé à quelque part! Mais à chaque fois, vous allez vouloir essayer de prolonger votre vie et tenter de découvrir un peu plus ce qui se passe autour de vous. Parfois, votre parcours durera plus d’une trentaine de minutes et, d’autres fois, à peine cinq.

Un jeu très immersif et intense

Définitivement, Returnal est un jeu difficile, intense et qui possède un petit quelque chose qui le rend si immersif. Déjà, les gâchettes adaptatives et le retour haptique de la DualSense combiné avec les vibrations causées par la pluie et les éléments du décor mettra encore plus l’emphase sur le côté horrifique du jeu qui se dévoile devant vous au-travers du sombre brouillard roulant au sol et cachant parfois certains pièges. Combinez le tout avec le casque Pulse 3D pour une ambiance audio 3D des plus complets et des plus complexes, vous n’aurez que très peu envie de jouer le jeu avec le son de votre téléviseur ou de votre système audio personnel.

Voyageant parmi les différents biomes que le jeu vous propose à la recherche de réponses sur ce qui se passe, la rapidité du jeu avec ses courses, ses glissades, ses doubles sauts, les boosts d’adrénaline ainsi que les interactions avec les créatures extraterrestres n’oublieront pas de vous rappeler à quel point votre vie ne tient qu’à un fil.

Ajoutez à cela le concept social du jeu où vous pouvez parcourir les projections des autres joueurs ainsi que des piédestaux uniques et vous pourrez voir à quel point Returnal n’est pas qu’un simple roguelike!

Sincèrement, j’ai déjà très hâte de vous donner mon avis complet sur le jeu!

Un énorme « MERCI » à Playstation of Canada pour la copie du jeu!

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

One thought on “APERÇU – Returnal est vraiment quelque chose

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *