ENTREVUE – Pentiment: ce que vous devez savoir sur le nouveau titre d’Obsidian Entertainment

Durée de lecture: 4 minutes

J’ai pu rencontrer les gens d’Obsidian Entertainment pour discuter de leur nouveau jeu: Pentiment

La semaine dernière, j’ai pu rencontrer le réalisateur et concepteur en chef Josh Sawyer ainsi que la directrice artistique et artiste conceptuelle Hannah Kennedy d’Obsidian Entertainment pour parler de leur prochain jeu narratif : Pentiment.

Annoncé pour la première fois lors de la Xbox & Bethesda Showcase 2022, Pentiment a été présenté aux joueurs comme une aventure narrative à plus petite échelle se déroulant au 16ème siècle. L’histoire suit un peintre bavarois, Andreas Maler, qui se lance dans une enquête sur une série de meurtres.

Bien sûr, ce jeu a fait beaucoup de bruit car beaucoup s’attendaient à une annonce d’Avowed ou même de The Outer Worlds 2, qui n’est jamais venue.

Cependant, lorsque mon collègue Bobby chez Console Creatures m’a invité à rejoindre Obsidian et à parler de Pentiment, je n’ai pas eu autre choix que de dire oui ! Nous voulions en savoir plus sur le jeu et à quoi s’attendre, y compris des informations intéressantes sur les coulisses.

Commençons par son titre – Pentiment est basé sur Pentimento, qui se traduit par “Une image sous-jacente dans une peinture, en particulier une qui est devenue visible lorsque la couche supérieure de peinture est devenue transparente avec l’âge, ce qui prouve la révision par l’artiste”.

Un jeu où le temps affecte tout ce qui vous entoure

Tout d’abord, Pentiment est un jeu vidéo qui se déroulera sur 25 ans, ce qui signifie que vous pourriez finir par parler un jour à un jeune enfant qui, avec le temps, finira par se marier des années plus tard dans le jeu. Ceci, ici, mérite certainement d’être mentionné puisque cette durée de 25 ans se produira progressivement au fur et à mesure que le jeu avance. Bien sûr, les gens changent en 25 ans, ce qui signifie que les PNJ du jeu vieilliront à vos côtés et changeront et, bien sûr, auront des réactions émotionnelles et des comportements différents.

Pendant que vous jouez à travers Pentiment, vous incarnez Andrea Maler, “un artiste compagnon très intelligent qui est pris dans une série de meurtres et de scandales qui s’étend sur 25 ans dans la ville fictive de Tassing et l’abbaye de Kiersau”.

Josh Sawyer a également mentionné explicitement que le jeu évoluera avec vos décisions au fil du temps, comme un effet papillon. Vous déciderez essentiellement qui est le meurtrier tout en enquêtant et en trouvant autant de preuves que possible. Vous devrez éventuellement faire le choix qui vous semble le meilleur, même s’il peut être mauvais. Ajoutez à cela le fait que vous devrez décider de la formation et du mode de vie de notre protagoniste, susceptibles de changer la façon dont vous enquêterez sur les meurtres.

Se déroulant dans la période de la Renaissance du XVIe siècle, tout le gameplay de Pentiment est un récit complet sans combats, naviguant de ville en ville pour discuter avec les citadins et accomplissant des quêtes de type mini-jeux de temps en temps, comme entre autre un mini-jeu pointez-et-cliquez dans lequel vous devrez accrocher des portraits sur le mur d’une vieille veuve qui vous demandera de casser un crucifix sur le mur car elle est furieuse d’avoir perdu son mari. Briserez-vous le crucifix comme elle le demande ou refuserez-vous ? Cette décision sera à vous et à vous seul.

Un jeu narratif qui se joue comme la lecture d’un livre

Pentiment, c’est comme lire un livre. En fait, le visuel du menu est un livre avec des informations tout autour de l’image principale centrale de la page que vous consultez. Lorsque vous effectuez une transition, la scène 2D est retirée et vous voyez le gigantesque livre 3D tourner la page. Non seulement cela, mais Josh Sawyer a vraiment insisté sur un point qui montre à quel point l’aspect narratif du jeu est important : l’encre.

“Dans Pentiment, toutes les polices du jeu peuvent être modifiées par le joueur et la façon dont les écritures sont faites reflète l’encre de la vie réelle. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il s’imprime à l’écran de gauche à droite et vous pouvez même voir des taches d’encre de temps en temps, comme si la personne écrivait vraiment tout en ce moment. Étant donné que l’encre est généralement plus épaisse lorsque vous commencez à écrire, elle sera également interprétée de cette façon dans le jeu. La fin d’une phrase contient moins d’encre car elle s’est d’abord étalée, ce qui fait que l’encre sèche plus rapidement à la fin et plus lentement au début. Enfin, si plusieurs couleurs sont utilisées, elles seront écrites une couleur après l’autre.”

Josh Sawyer, directeur et concepteur en chef

Il voulait que le jeu fusionne des manuscrits de la fin du Moyen Âge avec des gravures sur bois et des gravures de l’époque moderne. C’est là qu’Hannah Kennedy a suivi et capturé l’esprit de ces manuscrits. Ils sont même allés tous les deux à la Huntington Library et au Getty Museum en Californie pour trouver l’inspiration et ont été en contact avec l’expert en manuscrits Christopher De Hamel et d’autres.

“Ce jeu a été conçu pour être une niche. Tant qu’il trouve son public, je pense que ça marchera.”

Josh Sawyer, directeur et concepteur en chef

Prévu de sortie le 15 novembre 2022, Pentiment fera sûrement encore couler de l’encre dans les semaines à venir.

Retraduction de mon article original via Console Creatures.

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.