ENTREVUE – Rencontre avec Stéphanie Harvey, ambassadrice de Big Brain Academy: Brain vs. Brain

Durée de lecture: 4 minutes

Vendredi le 3 décembre 2021 signifiait la sortie du tout nouveau jeu de puzzle/party de Nintendo, le jeu Big Brain Academy: Brain vs. Brain dont nous avons effectué le test récemment.

Nous avons eu la chance de discuter avec Stéphanie “Missharvey” Harvey, ayant remporté le titre de Canada’s Smartest Person il y a plusieurs années, à titre d’ambassadrice du jeu.

La très sympathique ambassadrice de Big Brain Academy : Brain vs. Brain qui, en fait, est la directrice de Counter Logic Gaming, développeuse de jeux vidéo et joueuse professionnelle, fondatrice de Missclicks, d’ÉLEVEY, quintuple championne mondiale de Counter-Strike, détentrice du titre Forbes 30 under 30, du BBC World’s 100 most inspirational women, le titre de « Canada’s Smartest Person » à la 3e saison de l’épisode du même nom, dont la bourse de 20,000.00$ a été remise à Opération Enfant Soleil, première détentrice du Lifetime Achievement in ESport Class Award, membre du comité olympique esport, porte-parole de Dreamhack Montréal, possédant sa web-série « Vie de Pro » sur RDS Jeux Vidéo, militante contre le sexisme et la discrimination par le genre dans le monde du sport électronique: Stéphanie Harvey!

Comment te sens-tu d’être considérée comme une référence et une pionnière dans le monde du eSport féminin?

SH: Dans le fond, je vis ma vie parce que, dans le fond, ce qui me fait vraiment tripper dans la vie, c’est le jeu vidéo. Ce qui me fait tripper aussi, c’est d’avoir de l’impact dans l’industrie et de faire bouger des choses. Les prix remportés, pour moi c’est comme de la crème et du glaçage sur le gâteau. De mon côté, je fais le gâteau et le crémage se fait par la suite. J’avance seule avec un gros bagage sur le dos, ce n’est pas toujours évident et parfois, c’est “tough”, mais ce sont des choix que je fais et j’adore ça.

Je prône beaucoup la santé mentale mais j’avoue que par moment, j’oublie de prendre des pauses pour moi. Mon amour pour les jeux vidéo fait en sorte que je peux prendre des pauses par moment et Big Brain Academy: Brain vs Brain m’aide sur ce point parce que ses mini-jeux durent 60 secondes. Quelques petits 60 secondes par-ci, par-là me fait du bien, ça me permet de me sortir de ma routine de toujours regarder mes emails ou autre. Faut apprendre à prendre de petits moments pour nous et pour décrocher.

Nintendo t’a approché pour être l’ambassadrice de Big Brain Academy: Brain vs Brain. Comment te sens-tu face à une telle proposition?

SH: C’était tellement un “mix” parfait! C’est tellement mon genre de jeu en plus! Je suis quelqu’un qui regarde toujours avec qui je fais du partenariat car il faut que ça fasse du sens. Ayant déjà joué au premier Big Brain Academy en 2005, juste le fait que je l’ai sur la Nintendo DS, ça confirme que j’adore car je joue rarement à des jeux sur consoles. J’aime tellement ça ce genre de jeux-là!

Je ne suis pas très bonne dans les jeux de mathématique mais les jeux de perception, d’identification et ces catégories-là, ça J’AIME ça! Et j’aime aussi me comparer à mes amis après les parties.

Je joue déjà avec mon copain en mode Party à deux. D’ailleurs, l’autre jour il est venu me réveiller sur le sofa pour faire des parties un contre l’autre. On a placé la Switch sur la table et on prenait chacun notre côté de l’écran. C’était tellement “le fun”!

Quel est ton mini-jeu préféré dans ceux que tu as pu tester?

SH: J’ai tellement adoré le jeu “Ombres” dans lequel tu dois deviner les objets qui défilent à l’écran selon la forme noire. C’est définitivement mon préféré de la démo du jeu. J’ai déjà très hâte de pouvoir jouer les 20 mini-jeux complets pour voir les autres.

La section “Math”, je ne suis pas très bonne. En fait, je ne suis tellement pas bonne que ça me donne envie d’y travailler encore plus pour m’améliorer! La section où j’ai le plus fort, c’est la section “Analyse”.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans des jeux comme Big Brain Academy?

SH: Je suis quelqu’un qui, en vieillissant, je n’ai pas le stress ou même d’affronter les gens directement. Dans Big Brain Academy, au moins il y a la section “Entrainement” qui me permet de m’entrainer un peu et ensuite d’aller affronter mes amis ou leurs ombres quand je me sens prête à pouvoir les battre! *rires*

Ce qui est vraiment important, selon moi, c’est d’avoir des activités dans la vie qui vont venir nous stimuler et activer nos méninges. Avec un jeu comme Big Brain Academy, le fait de pouvoir jouer une dizaine de jeux de 60 secondes, ça se fait tellement bien et rapidement que je le suggère fortement à tout le monde. On trimbale la console en mode portable, on joue quelques petites parties par-ci, par-là… on l’intègre dans une routine et on regarde s’il y a de l’amélioration. On se met au défi soi-même et on se challenge pour voir si on est meilleur que les semaines précédentes, etc.

Je recommande fortement ce jeu-là à tout le monde. Je pense que c’est important d’avoir un petit quelque chose qui nous garde éveillé et qui est le fun. Il y a différents niveaux de difficulté donc on peut jouer avec n’importe qui, n’importe quand et même avec nos enfants avec un système d’ajustement de difficulté pour permettre aux gens de s’amuser ensemble!

Pendant un party de famille, je laisserais définitivement la Switch sur Big Brain Academy: Brain vs Brain dans le salon sur la télé pour permettre aux gens de s’amuser ensemble!

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

One thought on “ENTREVUE – Rencontre avec Stéphanie Harvey, ambassadrice de Big Brain Academy: Brain vs. Brain

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.