La nouvelle initiative ludique pour promouvoir le français dans l’industrie du jeu vidéo

Durée de lecture: 4 minutes

Lors de la journée internationale de la Francophonie, une plateforme en ligne gratuite a été lancé

En cette journée internationale de la Francophonie, La Guilde du jeu vidéo et Affordance, avec la collaboration financière de l’Office québécois de la langue française, lancent Ludmo, une plateforme en ligne gratuite regroupant plusieurs jeux et outils numériques afin de promouvoir l’usage du français dans l’industrie du jeu vidéo.

À terme, Ludmo servira de portail fédérateur mettant de l’avant plusieurs jeux et projets faisant la promotion du français dans l’industrie vidéoludique. Bien que les initiatives de Ludmo soient d’abord destinées aux travailleurs de l’industrie, tout francophile ayant joué à un jeu vidéo, petit ou grand, saura en apprécier les aspects ludiques et éducatifs.

Les deux premiers outils de Ludmo, développés par le studio de jeux éducatifs montréalais Affordance, visent à faciliter l’accès au vocabulaire en français (Mots de jeux) et sensibiliser aux enjeux linguistiques dans la province (Défi Québec).

Quelles sont les traductions françaises de “esport”, “gamers” ou “split-screen”? Mots de jeux permettra aux utilisateurs de découvrir le bon terme à utiliser pour certains des mots anglophones les plus utilisés dans le domaine du jeu vidéo à travers une série de mini-jeux (questionnaires, jeux d’association, etc.). Le joueur y sera opposé à un personnage qu’il ou elle devra battre à chacune des villes sur la carte virtuelle pour progresser dans son acquisition de connaissances sur l’industrie.

À quelle date le français est-il devenu la langue officielle du Québec? En 2015, quelle était la proportion de personnes travaillant généralement ou intégralement en français au Québec? Défi Québec s’attarde à tester les connaissances des joueurs sur des sujets entourant la culture québécoise et l’usage du français dans la province au travers de questions d’histoire et de culture générale (gastronomie, musique, etc.).

Pour Avery Rueb, le cofondateur et directeur d’Affordance Studio, la promotion du français dans l’industrie revêt une importance toute particulière. Américain d’origine, il est tombé amoureux de la langue française au début de son âge adulte, passion qui se traduit d’ailleurs dans son travail depuis. Il explique : “Affordance a été créé pour mettre de l’avant le caractère facilitateur que peut avoir le jeu vidéo dans tout processus d’apprentissage. En ce sens, c’est le médium parfait pour renforcer l’usage du vocabulaire francophone dans l’industrie.”

À ce jour, au Québec, l’industrie du jeu vidéo représente près de 250 studios générant plus de 13 000 emplois à travers la province. La dernière année a renforcé la place du jeu vidéo comme médium de divertissement majeur supplantant les industries du cinéma et de la télévision. Une étude récente de l’ESAC confirme que 61% des adultes canadiens jouent à des jeux vidéo, ce qui représente 23 millions d’individus au Canada.

Son caractère immatériel et sa portée internationale, combinés à une culture en ligne émergente, ont fait de l’anglais la langue par défaut de cette jeune industrie, où tout est à créer, même le vocabulaire!

C’est en ce sens que l’Office québécois de la langue française a débuté ses initiatives, créant en 2012 le Vocabulaire du jeu vidéo. Ce projet visait à initier le dialogue et corriger une lacune dans l’offre de vocabulaire francophone. D’autres projets ont aussi été mis sur pied pour promouvoir l’usage du français chez les développeurs et les consommateurs : panels et conférences sur le sujet, organisation d’un tournoi de sport électronique en français et plus encore!

Le prochain projet qui sera lancé sur la plateforme, Lexique Ludique, aura comme objectif de réviser la terminologie du jeu vidéo pour renforcer son adoption par le milieu. Porté par La Guilde du jeu vidéo du Québec, ce nouvel ensemble d’outils sollicitera les développeurs pour les impliquer directement dans le processus de mise à jour. Nadine Gelly, directrice générale de La Guilde du jeu vidéo du Québec, ajoute “C’était important pour nous que les développeurs de jeux vidéo québécois soient au cœur de ce projet. Le français est une langue riche, poétique et vivante. Il nous rend unique et multidimensionnel et a le potentiel d’ancrer davantage notre position de chef de file dans la francophonie et dans le monde en ce qui concerne la conception de jeux vidéo.”

Rendez-vous au Ludmo.ca pour tester vos connaissances et faire partie du courant!

À propos d’Affordance

Affordance Studio est une société fondée en 2013 par des vétérans de l’industrie des jeux vidéo et des experts en design de complexité et d’apprentissage. Son approche de conception collaborative intègre le contenu des experts dans des solutions innovantes, ludiques et efficaces et est reconnue à l’international par des clients aussi divers que Allô Prof, Desjardins, le Centre des Sciences de Montréal, les archives nationales américaines et Eli Lilly.

À propos de la Guilde du jeu vidéo

La Guilde du jeu vidéo du Québec est un organisme à but non lucratif qui regroupe les développeurs de jeux vidéo indépendants et internationaux, les créateurs, les établissements d’enseignement et les entrepreneurs des domaines connexes établis au Québec. Figure de proue à l’échelle mondiale dans ce secteur et forte de ses 245 membres, La Guilde est le plus grand regroupement du genre au monde.

Avec la contribution financière de :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *