TEST – Apex Legends débarque sur Nintendo Switch grâce à Panic Button

Durée de lecture: 4 minutes

Le Battle Royale d’Electronic Arts a enfin fait son arrivée sur la Nintendo Switch après deux ans d’attente

Le voilà enfin, après deux ans d’attente, Apex Legends fait son entrée sur la console hybride de Nintendo, la Nintendo Switch. Énorme succès depuis son lancement en février 2019 sur les consoles Playstation 4, Playstation 5, XBox One, XBox Series X|S et sur PC, la conversion pour la console de Nintendo aura pris deux longues années.

Electronic Arts et son studio derrière Apex Legends, Respawn Entertainment, ont décidé d’offrir le contrat de pouvoir transposer son légendaire Battle Royale sur la Nintendo Switch à nul autre que Panic Button, le studio ayant démontré ses grands talents pour faire entrer de gros jeux dans cette si petite console. Bien entendu, Panic Button est d’ailleurs le studio qui a réussi l’exploit de convertir le complexe shooter d’id Software: Doom Eternal.

Un jeu techniquement beaucoup plus simple à convertir mais qui aura laissé des traces

Techniquement parlant, Apex Legends est plus simple à convertir que Doom Eternal qui, graphiquement, en demande énormément plus. Cela dit, cette technicalité a su berner tout le monde, même les gens de chez Panic Studio. En fait, autant une conversion d’un jeu solo comme Doom Eternal permet une optimisation plus radicale, un jeu multijoueur comme Apex Legends présente certains aspects à ne pas toucher, risquant une baisse qualitative sur le plan du gameplay.

C’est ce qui s’est malheureusement produit du côté d’Apex Legends: malgré la baisse de tous les paramètres graphiques et la réduction de la fréquence d’image, le jeu a encore de la difficulté à fonctionner sur la Nintendo Switch, dénaturant le jeu par ses problèmes lors de parties.

Que se passe-t-il derrière le gameplay?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce Battle Royale des concepteurs de Titanfall qui a su attirer 70 millions de joueurs en moins d’un an, Apex Legends est un Battle Royale en équipe de deux ou de trois dans lequel vous devez, comme tout bon Battle Royale, ressortir vainqueur des affrontements en récupérant armes, armures et objets utiles pour rendre vos personnage plus compétitif lors d’affrontements, le tout, un peu à la Overwatch, muni de capacités spéciales et de compétences « Ultimate ». Étant un jeu de tir à la première personne (FPS), le style d’Apex Legends rappelle énormément les jeux comme Call of Duty.

Grâce à la Nintendo Switch, vous avez la possibilité d’utiliser le système gyroscopique de la console afin de vous assister avec l’utilisation des joysticks mais, malheureusement, celui-ci est difficilement utilisable sachant que le jeu a d’énormes lacunes quant à la stabilité de la fréquence d’images, pouvant parfois même passer à du 10 ou 12fps. Puisque le jeu est cross-play, cela signifie donc un net avantage mais aussi un gros inconvénient. Si vous activez le cross-play, le matchmaking est très rapide, voire même instantané. Cela dit, cela signifie que vous affronterez des gens qui roulent sur consoles à 30 ou 60fps et des gens sur PC. Vous serez donc forcément une cible facile pour eux.

Un jeu gratuit à 100%

Puisque le jeu Apex Legends est un jeu gratuit, il est donc possible pour vous d’y jouer en tout temps et ce, même si vous ne possédez pas d’abonnement au Nintendo Switch Online. C’est donc un avantage si vous n’avez pas dans l’intention de vous prévaloir de cet abonnement. Cela dit, il y a aussi la possibilité d’acheter le Apex Legends Champion Edition au prix de 54.99$ qui vous donne accès à plusieurs légendes déverrouillées, des skins de personnages et d’armes et plus encore.

Au final…

Bien que ce portage a été complété avec brio par les gens de Panic Button, force est d’admettre que le jeu n’est malheureusement pas à la hauteur de mes attentes. En premier lieu, on parle ici de passer de 60fps stable à 30fps avec fluctuation, beaucoup de perte au niveau graphique en jeu à un point tel que, par moment, essayer de cibler une personne au loin en mode portable sur la Nintendo Switch Lite est pénible parce que l’adversaire apparait à la fois très petit et flou. Après tout, le jeu roule en 720p lorsque la console est dans son socle et que l’image est projetée sur la télé mais, sur la version « portable », on parle de 576p sur un écran de 5.5 pouces sur une Switch Lite ou de 6.2 pouces sur une Switch. Ça donne l’impression de jouer au jeu sur un PC portable avec un écran de 11,2 pouces muni d’une carte graphique intégrée avec tous les graphismes à « LOW ».

Est-ce que le jeu mérite d’être porté sur la Nintendo Switch? Oui! Mais est-ce qu’il aurait pu être retardé encore pour essayer de trouver une solution à sa très mauvaise qualité graphique? Oui! Étant un fan de la portabilité de la Switch, j’ai été énormément déçu du rendu offert en mode portable. Si j’avais le choix entre continuer de jouer à Apex Legends ou à Fortnite sur une Switch en mode portable? J’irais définitivement jouer à Fortnite!

Le coup de grâce

Au fait, non… le jeu n’est pas cross-progression donc si vous avez joué de nombreuses heures sur une console X ou sur PC et que vous pensiez vous y mettre sur la Switch et de continuer là où vous étiez rendu, vous venez malheureusement de vous mettre le doigt dans l’oeil. C’est tout de même étrange sachant que les gamers, de plus en plus, demande à avoir du cross-play « mais » aussi de la cross-progression dans leurs jeux.

Un énorme « Merci » à Electronic Arts et à Nintendo of Canada pour la copie du jeu!

Apex Legends Champion Edition

54.99$
6.8

Graphismes

4.3/10

Trame Sonore

8.1/10

Jouabilité

5.1/10

Scénario

7.9/10

Durée de vie

8.8/10

Pros

  • Gratuit
  • L'abonnement au Nintendo Online n'est pas nécessaire
  • Plaisant à jouer
  • Cross-play
  • Utilisation du gyroscope

Cons

  • Les graphismes sont médiocres
  • Beaucoup de fluctuation dans le taux de rafraichissement d'images
  • Manque de peaufinement
  • Pas de cross-progression

One thought on “TEST – Apex Legends débarque sur Nintendo Switch grâce à Panic Button

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *