TEST – Bus Simulator 21 vous met dans la peau d’un conducteur d’autobus

Durée de lecture: 5 minutes

Vous êtes-vous déjà demandé le sentiment que vous procurerait le fait de demander à une personne « Votre billet svp! » ?

Vous le savez comme moi, les jeux de type simulation existent depuis longtemps et il y en a de toutes les sauces. Encore récemment, j’ai un collègue de travail qui me parlait de son récent achat : Lawnmower Simulator, un jeu qui vous place dans la peau d’une personne qui doit passer la tondeuse sur des terrains.

Eh bien pendant que lui ramassait les déchets et les objets qui trainaient sur le prochain terrain à entretenir, je sortais mon uniforme, ma chemise et ma cravate afin de me diriger dans mon bus et faire ce que nul ne pourrait avoir le courage de faire : conduire des passagers du point A au point B à mes risques et périls!

Blague à part, le jeu Bus Simulator 21 du studio Astragon Entertainment et de l’éditeur Stillalive Studios n’est pas là pour duper qui que ce soit. Notre travail consistera à conduire des autobus et gérer l’économie de notre entreprise ainsi que les itinéraires de nos flottes de véhicules. Notre but? Devenir le principal moyen de transport urbain pour les habitants d’Angel Shores et de Seaside Valley.

Bien entendu, la partie principale du jeu sera la conduite d’autobus. Nous devrons donc récupérer des habitants et les déposer ensuite en toute sécurité aux arrêts correspondants sur nos parcours. Pas question, ici, de conduire comme à Grand Theft Auto 5! Vous devez en tout temps être respectueux des signalisations, des limites de vitesse, des habitants et de la ville. Plus vous serez respectueux, plus vous obtiendrez des avantages. Soyez rebelle et systématiquement vous serez pénalisé.

Chaque citoyen est un client

Au début du jeu, vous aurez un seul autobus sous la main. Par la suite, vous aurez la possibilité de compléter votre flotte de véhicules parmi non pas moins de trente modèles d’autobus de différents types et de différentes marques comme Volvo, IVECO et même Alexander Dennis. Dans les choix d’autobus, vous pourrez opter pour un modèle de format standard, électrique et même londonien! Bien entendu, ce sera à vous d’analyser vos besoins car un autobus centralisé au centre-ville n’aura pas les mêmes besoins d’un autre qui doit faire de longs trajets dans des quartiers plus éloignés.

J’ai été très surpris du niveau de détail lors de la conduite de ce véhicule de taille incroyable. Il faudra user de patience, de prudence et de calme, surtout dans les virages et aux feux de circulation. Vous devrez vous assurer de faire arrêter votre bus à l’endroit demandé par vos voyageurs, sans oublier bien entendu d’incliner un peu le véhicule pour que l’entrée ou la sortie soit confortable. Votre client est en fauteuil roulant? Ne vous en faites pas! Sortez la passerelle pour handicapés et le problème sera résolu.

Tous les moindres petits détails ont été pensés. Si votre client n’a pas son billet ou son abonnement, il faudra lui faire payer son droit de passage, si un passager un peu trop saoul s’endort dans votre bus, il faudra le réveiller à la fin du parcours pour l’inviter à sortir, etc. Une fois l’itinéraire complété, il faudra se rendre au garage pour l’envoyer à l’entretien et profiter d’un repos bien mérité!

Pour une première fois dans l’univers de Bus Simulator, je dois dire que je me suis senti à l’aise avec les contrôles dès le départ. La conduite n’est pas difficile à comprendre et ne nécessite pas d’effort et les explications données dans le tutoriel sont claires et précises. Pour le reste, c’est comme dans la vie de tous les jours : faire attention aux traverses piétonnières, respecter la vitesse, s’arrêter à un céder le passage, faire attention aux voitures environnantes, etc.

Si nous sommes fatigués de faire les allers-retours en autobus, nous pouvons troquer notre casquette de chauffeur pour le chapeau d’entrepreneur et commencer à gérer les finances de l’entreprise. Le tout de façon relativement simple, nous aurons la possibilité de faire les trajets que nous voulons selon le nombre de véhicules que nous possédons et ainsi établir un réseau de transport de rêve. Une fois les finances gérées ainsi que le réseau de transport, vous pourrez suivre les statistiques et même l’évolution de votre entreprise.

Conduire entre amis

J’ai été agréablement surpris d’apprendre qu’il y a un mode multijoueur coopératif à Bus Simulator 21. Avec un ami, vous aurez la possibilité de gérer plusieurs itinéraires dans la même ville. Certes, on ne parle pas ici de deux joueurs dans le même bus et les chances de vous rencontrer sont minimes mais vous aurez tout de même la possibilité de discuter entre vous de la pluie et du beau temps ou même de la circulation dans les différents quartiers.

En conclusion

Décidément, pour ma première escale dans le monde des simulateurs d’autobus urbains, je dois dire que j’ai adoré mon périple. Le jeu se veut très relaxant, zen et tranquille et le fait de pouvoir exercer les fonctions d’un chauffeur d’autobus nous permet d’ouvrir les yeux sur ce type d’emploi quelque peu particulier. Ne vous attendez pas à pouvoir déroger de vos parcours pour faire le fou en pleine rue, ce sera impossible.

Le visuel est relativement bien malgré un très gros différent entre le décor et le design des personnages et oubliez la physique des accident. Si vous désirez profiter pleinement du voyage, allumer la radio et laissez-vous bercer par la musique proposée tout en conduisant.

Un énorme « MERCI » à Stillalive Studios pour la copie du jeu!

Bus Simulator 21

57.99$
8

Graphismes

7.8/10

Trame Sonore

7.9/10

Jouabilité

8.2/10

Scénario

7.8/10

Durée de vie

8.3/10

Pour

  • Simple à contrôler
  • Très esthétique
  • Plaisant à deux

Contre

  • Le visuel du décor et des personnages est très différent
  • Ça manque un peu de "côté rebelle"
  • J'aurais aimé pouvoir vivre plus de cas réalistes

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *