TEST – Chasseurs, une nouvelle aventure vous attend dans Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin

Durée de lecture: 7 minutes

Après l’arrivée de Monster Hunter Rise, Capcom est de retour avec un tout nouveau titre à sa franchise Action RPG qui suit les traces du premier spin-off de la saga sorti sur Nintendo 3DS à l’origine

Sorti à prime abord sur la Nintendo 3DS, puis sur appareils mobiles Android et iOS, le spin-off de la célèbre franchise de monstres gigantesque de Capcom fait maintenant le saut sur la console Nintendo Switch et sur PC dans un tout nouveau volet, Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin.

S’adressant clairement à tous les publics, autant les débutants que les vétérans, jeunes et plus grands, le tout nouveau jeu de la franchise permet à tous de plonger dans cette nouvelle branche pour laquelle Capcom a misée par le passé.

Première des choses importantes à savoir, malgré que le titre est « Stories 2 », il n’est aucunement lié au premier jeu et ne fait qu’emprunter les bases de celui-ci pour l’étendre vers de nouvelles limites. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir joué le premier pour jouer à celui-ci.

De chasseur à chevaucheur de monstres

Dans la majorité des jeux signés Monster Hunter, vous incarnez généralement un chasseur qui doit protéger son village ou explorer de nouvelles régions afin de découvrir les différentes espèces titanesques qui rôdent et d’éliminer celles qui sont dangereuses. Dans Stories 2, vous incarnez plutôt un chevaucheur de bêtes, communément appelé un Rider, qui voit sa vie et son destin entremêlé à celui d’un Rathalos qui a le pouvoir de plonger l’humanité dans le chaos absolu et la dévastation.

Cohabitant avec les chasseurs, les chevaucheurs sont, quant à eux, capable de créer une union avec les bêtes grâce à une pierre de liaison. Grâce à cette pierre, il sera possible de chevaucher et de contrôler diverses Monsties, que ce soit en combat ou sur la mappemonde.

Notre rôle, en tant que Rider, est d’investiguer sur les récents événements naturels (ou pas) qui créent d’étranges trous lumineux qui rendent les monstres fous et totalement hors de contrôle, attaquant tout sur leur passage.

Comparativement à ces prédécesseurs, Stories 2 se développe sous forme de chapitres qui, petit à petit, nous amène à l’apogée d’une très grande et vaste aventure.

Accompagné par Navirou, un felyne se revendiquant être légendaire et qui prétend tout connaître sur le monde des bêtes, tentera de nous aider lors de notre périple ainsi qu’Ena, une wyvernienne qui prendra de l’importance tout au long de l’histoire. Bien entendu, d’autres compagnons se joindront à vous lors de votre périple, rendant l’aventure plus attrayante et, par moment, beaucoup plus facile.

Un système de combat loin du traditionnel Action RPG

Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin s’éloigne complètement de la formule classique connue des dernières décennies: le combat en temps réel est remplacé par du combat au tour par tour pur et dur. Composé de différentes actions comme l’attaque, la chevauchée, les compétences, les attaques de monstres et les objets, vous pourrez prendre le temps qu’il faut pour choisir une stratégie qui sera à votre avantage avec aisance.

Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin

Tout comme les jeux à saveur Pokémon-like, vous pourrez choisir quelques Monsties qui vous suivront et gagneront de l’expérience, des niveaux et des compétences, un Monstie principal combattra à vos côtés contre les différents adversaires qui se dresseront devant vous.

Au niveau des attaques de base, vous aurez trois types d’actions possibles : l’attaque de Force, de la Technique et de la Rapidité. Un peu dans le principe des combats avec des éléments (feu, eau, vent, terre, etc.), l’attaque de Force sera plus forte qu’une attaque Technique qui, elle, sera supérieure à l’attaque Rapidité qui, vous l’aurez deviné, est la contre-attaque de celle de Force. Ajoutez à cela trois types de dégâts d’armes, soit les dégâts coupantes, perforantes ou lourdes.

Vous devrez donc apprendre les schémas des différents ennemis à savoir quel type d’attaque ils utilisent en général afin de toujours utiliser une attaque plus puissante que la leur et quel type de dégât et le plus avantageux contre ceux-ci.

Vous aurez également le droit d’utiliser des compétences selon vos armes ou des compétences de Monsties contre vos adversaires et, par moment, vous pourrez aussi chevaucher votre partenaire pour effectuer une super-attaque et vous redonnera de la vitalité.

Finalement, il arrivera aussi que vous et vos monstres, vos partenaires ou les monstres de vos partenaires ferez une attaque combinée ou même une super-attaque combinée qui fera des ravages et empêchera vos adversaires de riposter.

En général, les combats dans le jeu est plein de nuances et vit en grande partie de l’anticipation. Certains mécanismes, s’ils sont maîtrisés, deviennent un énorme atout car vous pourrez finir par mettre l’ennemi au sol avant même qu’il n’ait le temps de vous toucher.

Bien entendu, je vous parle ici de combat contre des monstres mais il vous arrivera de devoir combattre d’autres Riders également. Afin de les vaincre, vous devrez détruire les trois cœurs de leur monstre.

Système à la sauce RPG traditionnel

Dans l’univers de Monster Hunter Stories 2, vous trouverez des coffres, des objets et des composantes qui vous aideront dans votre progression. Ajoutez à cela des monstres à capturer puisque, bien entendu, c’est la seule façon de pouvoir obtenir de nouveaux partenaires. Du côté des captures, il vous faudra pénétrer dans le repère de ces créatures afin d’y voler un œuf que vous pourrez amener au village le plus proche pour le voir éclore dans l’écurie.

Comme mentionné plus tôt, chaque Monstie et vous-même avez la possibilité de gagner de l’expérience et de monter en niveau. Vos Monsties débloqueront de nouvelles compétences tandis que vous, de votre côté, vous pourrez vous fabriquer armes et armures afin de vous améliorer et d’utiliser diverses compétences à votre tour. Comparativement à un Monster Hunter traditionnel, vous n’avez pas à amasser des composantes spécifiques pour chaque arme ou armure mais plutôt d’utiliser les composantes suggérées qui valent chacune un certain nombre de points et donc, pour chaque pièce d’équipement, il vous faudra un nombre de points précis pour pouvoir les fabriquer.

Un contenu end-game très présent encore une fois

Comme dans tout jeu Monster Hunter qui se respecte, vous avez l’histoire principale et, une fois celle-ci terminée, vous aurez la possibilité de compléter ce que vous n’aviez pas réussi à faire par le passé et vous aurez également la chance de capturer tous les types de monstres, les améliorer au maximum et d’affronter des créatures encore plus puissantes. Bien entendu, il s’agit du contenu end-game typique mais qui n’en demeure par moins extrêmement plaisant.

Mode en ligne

Heureusement, il est également possible de jouer à Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin en ligne. Dans un des modes, vous aurez la possibilité d’affronter ceux-ci tandis que dans l’autre, vous aurez la possibilité de faire des missions coopératives ensemble.

Un contenu vaste et de nouvelles mises à jour prévues

Un point très important, selon moi, est le fait que Capcom a confirmé qu’il y aurait du contenu additionnel offert en jeu et ce, tout au long des mois à venir. Entre autre, vous aurez de nouvelles créatures qui feront leur entrée ainsi que de nouvelles quêtes coop. Quel plaisir, d’ailleurs, que de savoir que ces fameuses mises à jour seront entièrement gratuites, offrant donc de nouveaux défis sans avoir à débourser le moindre dollar!

Pour conclure le tout

Décidément, Capcom a su faire contraster le jeu autant au niveau des graphismes qu’au niveau du gameplay complet. Beaucoup plus coloré et très vivant, le jeu parait beaucoup plus décontracté grâce à son côté exagérément coloré et ses expressions animées mais n’en demeure pas moins très sérieux dans son ensemble. Ce jeu, comparativement aux autres, ira attirer autant les fans de jeux RPG traditionnels que les fans de la franchise Monster Hunter et les férus de jeux de capture de monstres à saveur Pokémon-like.

Au niveau de la trame sonore, c’est d’une réelle beauté et chaque zone, chaque village, a ses propres thèmes. Tout, absolument tout, est pris en charge au maximum pour plaire autant aux yeux qu’aux oreilles. Et que dire de la narration? Bien qu’en anglais ou en japonais, le tout est très bien représenté et démontre également énormément l’humour à la façon des Animes. D’ailleurs, chaque cinématique nous donne sincèrement envie d’avoir une série animée de cette qualité basée sur le jeu!

Très addictif avec une histoire typiquement Monster Hunter-esque mais qui tient définitivement ses promesses, rempli de personnages sympathiques, charismatiques, de monstres à la fois terrifiants et attachants et d’un système de combat complet qui vous obligera à réfléchir et non pas agir sur un coup de tête, vous n’en serez que séduit par ce jeu. Cela dit, il est très important de noter que si vous aimez la franchise traditionnelle d’Action RPG comme Monster Hunter World ou Monster Hunter Rise, vous serez peut-être déçu si vous pensiez que le style de celui-ci était identique.

Un énorme « Merci » à Capcom pour la copie du jeu!

Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin

79.99$
9.5

Graphismes

9.6/10

Trame Sonore

9.7/10

Jouabilité

9.4/10

Scénario

9.3/10

Durée de vie

9.5/10

Pour

  • Graphismes sublimes
  • Trame sonore géniale
  • Système de combat complet
  • Les cinématiques sont juste... WOW!
  • L'histoire dure quand même près de 40 heures

Contre

  • Monde vaste mais un peu vide
  • On ne peut avoir que 5 Monsties avec nous

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *