TEST – Demon’s Souls est LE jeu phare du lancement de la PS5

Durée de lecture: 5 minutes

Demon’s Souls est le remake du jeu original de FromSoftware sorti en 2009 sur la Playstation 3.

Qui ne connait pas le studio Bluepoint Games à ce jour? Ce studio reconnu mondialement dans l’univers des jeux vidéo comme étant le « leader du remastering et du remake ». Et bien, grâce à ces plus récents titres, vous devriez les connaitre un peu plus.

En effet, il s’agit du studio qui a travaillé sur le remaster de Shadow of the Colossus ainsi que celui de Uncharted: The Nathan Drake’s Collection.

Pour célébrer le lancement de la console Playstation 5 de Sony, Bluepoint Games a décidé d’offrir un remake complet du jeu Action-RPG Demon’s Souls, un jeu précédemment conçu par FromSoftware dans lequel vous incarnez un tueur de démons qui doit délivrer le royaume de Boletaria d’un démon de l’aube des temps, l’Ancien.

Pour ceux et celles qui ont déjà joué le titre original de 2009, c’est définitivement un retour aux origines avec les défis originels d’une difficulté rare. Pour ceux qui n’ont jamais joué à ce jeu mais ont déjà joué à d’autres « Souls-like », c’est une aventure intense qui vous attend dans le détour. Pour ceux qui ne sont aucunement familiers avec les « Souls-like » et bien… je vous dis une chose : Git Gud!

Avec ses environnements ingénieusement labyrinthiques, des batailles extrêmement difficiles basées sur l’endurance et des punitions sadiques à chaque mort, Demon’s Souls de FromSoftware’s sur la PlayStation 3 était une affaire résolument d’amour ou de haine. Il a, cependant, tellement été aimé qu’il est devenu le premier jeu à avoir un style complètement nouveau et devenir le berceau des jeux dans lesquels les joueurs se soumettent volontairement à son contenu masochiste, des combats incroyables et intenses et de rares sentiments de satisfaction.

Donc oui, les plus jeunes ont souvent appelé les jeux des « Dark Souls-like » mais, à l’origine, le terme est « Souls-like ». Non pas à cause de Dark Souls mais bien de Demon’s Souls!

Aujourd’hui, plus d’une décennie plus tard, le jeu est de retour et est entièrement refait pour tirer le meilleur parti de la console next-gen de Sony, la Playstation 5.

Joliment conçu, le monde fantastique d’inspiration médiévale de Demon’s Souls offre un rendu sublime avec la technologie 4K avec ses vues à couper le souffle ainsi que tous les petits détails autour de soi. Ajoutez à cela l’utilisation de l’audio 3D de la technologie Tempest de la console pour vous offrir une meilleure perspective de l’endroit où les monstres hors de l’écran sont selon les déplacements, les hurlements, les râclages de gorges et autres. Au final, combinez ces graphismes et cette ambiance sonore au retour haptique sophistiqué de la DualSense afin de sentir chaque « clash » du métal qui frotte sur le métal lorsque vous attaquez vos ennemis ou parez leurs attaques.

Parlant des attaques, il est encore et toujours aussi dur et éprouvant sur les nerfs! Mis à part quelques messages laissés au sol par d’autres joueurs, vous ne saurez pas vraiment s’il y a des créatures cachées dans le prochain tournant, prêt à vous foutre la râclée de votre vie! Vainquez ceux-ci ou mourrez, avec tous les désavantages qui viennent avec la mort. Les contrôles sont serrés, les ennemis sont durs mais, une fois à l’aise, vous verrez que le tout est malgré tout équitable. La clé, comme dans chaque jeu de ce genre, est la patience et d’apprendre de ses erreurs.

Par le passé, Demon’s Souls était loin d’être aussi raffiné et complet que les Dark Souls qui en découlèrent. Il n’en demeure pas moins le jeu offrant une intensité à la fois sombre et pure qui a permis de s’améliorer avec le temps. Après tout… Demon’s Souls n’est-il pas basé sur les jeux King’s Field, sur la Playstation 2, qui étaient des jeux détestés par le public car ils étaient beaucoup trop difficiles?

Demon’s Souls est un jeu sur lequel Sony comptait beaucoup pour vendre la Playstation 5, étant l’une des rares exclusivités. La grande question était de savoir si un tel remake de Demon’s Souls pourrait permettre de faire vendre la nouvelle génération aux joueurs actuels. Et est-ce que BluePoint Games aurait eu l’envie d’apporter des corrections créatives au jeu pour le rendre plus conforme à ce que les gens sont habitués avec les Dark Souls actuel, sachant qu’aucun membre de l’ancienne équipe de FromSoftware n’était dans leurs rangs?

Force est d’admettre que non, ils ont respecté la majeure partie du projet, allant du Nexus aux mondes cauchemardesques qui abritent les démons. Ajoutez à cela un temps de chargement très rapide, vous pouvez donc vous promener entre les différentes zones très rapidement ou revenir d’entre les morts pour retourner au combat assez rapidement aussi. Le Nexus représente l’expression parfaite de l’objectif de Demon’s Souls de vous faire sentir que vous êtes contre des probabilités insurmontables puisque vous pourriez très bien entrer dans une zone sans trop savoir ce qui vous y attend pour, finalement, manger une baffe et vous ramasser au tapis avant même d’avoir pu faire un pas. C’est à croire que Sony était prêt à offrir au lancement de sa console un jeu qui vous sacre un pain dans la tronche plutôt que de vous tenir la main.

Au fait, il y a un système dans ce jeu qui était présent dans le titre d’origine mais a été supprimé des Dark Souls. Il récompense le mauvais jeu des joueurs. Cette récompense est, en fait, un malus qui rend les créatures progressivement plus dures et plus chiantes si vous continuez de mourir un peu trop souvent ou que vous blessez les rares PNJ qui sont à votre service. On appelle ce système, Tendency. Cela dit, plus les démons sont difficiles… plus vous récoltez d’âmes.

Le jeu propose de nouvelles armes, armures et anneaux et de nouveaux objets appelés « Grains » qui donnent aux joueurs une résistance temporaire aux effets comme le poison, le feu et les saignements. Comme pour l’original, les joueurs sont limités dans ce qu’ils peuvent porter avant que leur personnage ne devienne encombré et certains aspects de ce système ont été ajustés. Par exemple, dans le jeu original, les herbes médicinales n’ont pas de poids, donc les joueurs pouvaient en porter des centaines. Dans le remake, ces herbes ont maintenant un poids qui leur est associé, de sorte que la quantité que les joueurs peuvent transporter est réduite de façon considérable et, bien entendu, les herbes plus puissantes sont plus lourdes que celles un peu moins efficaces. Le jeu inclue également plus de personnalisation pour votre personnage lors de sa création, un mode miroir, appelé le « Fractured World », qui inverse la disposition des environnements, un mode photo qui permet de mettre le jeu en arrêt pour prendre la capture idéale et même d’appliquer un filtre classique qui donnera un rendu à la façon du jeu original de 2009, un mode JcJ et JcE qui vous permet d’affronter des joueurs en ligne ou, à l’inverse, de pouvoir invoquer des joueurs en ligne pour venir vous aider à passer au-travers de vos quêtes, etc.

Si Astro’s Playroom était une démo technique démontrant, dans un monde coloré et joyeux, les technicalités de la console Playstation 5 avec sa DualSense et les Pulse 3D, que Spider-Man Miles Morales était un jeu démontrant la rapidité de la console et de la génération des images dans une vitesse fulgurante, Demon’s Souls est, selon moi, LE jeu qui démontre clairement la capacité de la console à maîtriser les jeux vidéo, l’ambiance, l’intensité et le désir de se faire ramasser à chaque détour et de s’améliorer au fur-et-à-la-mesure!

Merci à Playstation Canada pour la copie du jeu!

Demon's Souls

89.99$
9.6

Graphismes

9.8/10

Trame Sonore

9.5/10

Jouabilité

9.6/10

Scénario

9.5/10

Durée de vie

9.8/10

Pour

  • Visuellement sublime
  • Trame sonore parfaite
  • Ambiance lourde et attrayante
  • Combats réactifs
  • Retour haptique sur la coche

Contre

  • Vous fera souffrir encore et encore et encore!

One thought on “TEST – Demon’s Souls est LE jeu phare du lancement de la PS5

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *