TEST – Disco Elysium: The Final Cut est définitivement un excellent RPG

Durée de lecture: 4 minutes

Disco Elysium fait son entrée sur les consoles next-gen avec une nette amélioration graphique, du doublage et de nouvelles missions

D’abord lancé sur PC en 2019 sans tambours ni trompettes, le jeu Disco Elysium du studio ZA/UM a raflé de nombreux prix au The Game Awards 2019 dont Best Role-Playing Game et Best Independant Game.

Voilà que le studio a retravaillé sur son jeu afin de corriger certains bugs qui empêchait le jeu d’être lancé sur consoles et c’est chose faite : Disco Elysium: Final Cut a vu jour et est maintenant disponible sur les consoles Playstation 4 et Playstation 5 ainsi que sur Stadia.

Un jeu de rôle pas comme les autres

Disco Elysium: Final Cut est un jeu en monde ouvert somme toute assez complet et assez complexe. D’entrée de jeu, vous devez choisir le type de personnalité qui vous représente pour ensuite être projeté dans une chambre d’hôtel où, déchu, vous gisez à moitié nu sur le sol d’une chambre d’hôtel pitoyablement bordélique.

Perdu, désorienté et sans la moindre idée d’où vous êtes ou même de qui vous êtes, vous allez devoir apprendre progressivement les nombreuses options du jeu ainsi que les contrôles adaptés aux consoles. Après tout, le jeu est à la base un pointer-cliquer, c’est ce même essence qui se retrouve sur console : vous prenez le joystick de droit pour vous déplacer puis le bouton X pour effectuer une action.

De plus, c’est un jeu de rôle qui se veut majoritairement narratif qui se déroulera devant vos yeux, un peu à la saveur des Livres dont vous êtes le héros ou des jeux de rôle sur table mais avec tout l’aspect visuel qui se déroule devant vous.

Les dialogues et comment le système de progression de votre personnage les affecte sont sensiblement le moteur principal du jeu. Pour les fans de jeux de rôle sur table, vous vous y retrouverez assez rapidement car, définitivement, c’est identique. Au fur et à mesure que nous recueillons des informations, nous aurons la possibilité d’exécuter certaines actions précises et celles-ci seront également basées sur des décisions antérieures et, également, des coups de dés.

Comme tout bon jeu de rôle, il peut arriver par moment que vous décidiez de reculer, de collecter plus d’informations pour faciliter les choses ou tout simplement choisir autre chose et ce, même si votre taux de réussite peut être de 97% ou même… de 1%.

Pour améliorer votre personnage, vous devrez lui attribuer des points de compétences, points que vous obtenez en montant de niveau. Vous devrez naviguer dans un arbre de caractéristiques et de capacités basées sur l’intelligence, la motricité, le physique et même l’empathie. Certaines capacités auront des prérequis qui sont prédéfinies tandis que d’autres auront de multiples possibilités très malléables. Vous aurez également la possibilité de déverrouiller des compétences dans les dialogues avec autrui, permettant ainsi de mieux connaitre l’environnement où vous vous situez, les gens autour de vous et vous-même, bien entendu. Tout ce qui se passe autour de vous est sensible de générer des pensées ayant des perspectives différentes, comme dans la vraie vie. Finalement, comme dans tout bon jeu de rôle, vous aurez également à vous vêtir d’équipements, soit des vêtements ou des objets, qui augmenteront vos statistiques.

Un vaste monde à explorer

Sortez des sentiers battus et explorez le vaste monde ouvert de Disco Elysium. Bien entendu, certaines zones ne sont accessibles que lorsque vous avez assez progressé dans le jeu pour y déverrouiller l’accès. Mais sinon, il est très facile de pouvoir explorer partout autour de vous et de trouver tout indice qui vous permettrai d’élucider un crime et, croyez-moi, vous aurez plus d’une centaine de tâches à accomplir donc vous n’en manquerez certainement pas!

Chaque tâche et chaque indice sera disponible selon vos compétences et votre niveau et, qu’à cela ne tienne, vous en viendrez toujours à bout et ce, peu importe la manière utilisée pour y parvenir.

Ajoutez à cela la superbe histoire présente dans le jeu, vous racontant les récits du quartier de La Martinaise passés et présents, remplis de coups d’État, de renversement politique, les théories de l’économie communiste et j’en passe!

En conclusion

Finalement, le voyage dans la folie de Disco Elysium va de paire avec l’aspect audio et visuel de celui-ci. Tout est dans l’excès, que ce soit dans l’aspect des décors ou des personnages. Le côté abstrait du jeu, à la fois riche et caricatural, donne l’impression de venir placer les gens dans un monde rempli de décadence et d’impression de « party » interminable.

Ajoutez à la version Final Cut le doublage complet et le script narratif qui contient, selon le développeur, plus d’un million de mots, vous comprendrez que l’aspect narratif du jeu est l’emphase principale et que le travail de doublage doit avoir été très long.

Si vous aimez les jeux de ce genre, attendez-vous à avoir entre 25 et 50 heures de jeu à la base mais si l’envie de le jouer sous plusieurs perspectives différentes vous prenaient, vous en auriez aisément pour près de 100 heures en tout et partout.

Un énorme « Merci » à Studio ZA/UM pour la copie du jeu!

Disco Elysium - The Final Cut

53.49$
8.8

Graphismes

8.4/10

Trame Sonore

8.8/10

Jouabilité

8.6/10

Scénario

9.2/10

Durée de vie

8.9/10

Pour

  • Un excellent RPG style "jeu de table"
  • Nombreux dialogues
  • Impact décisionnel très présent
  • Univers très intéressant
  • Doublage impeccable

Contre

  • Les contrôles sont parfois imprécis
  • Quelques bugs par-ci, par-là

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *