TEST – Immortals Fenyx Rising, le nouvel IP d’Ubisoft Québec est beau comme un dieu grec!

Durée de lecture: 4 minutes

Immortals Fenyx Rising, anciennement connu sous le nom Gods and Monsters, est le tout nouveau titre entièrement conçu par Ubisoft Québec

D’entrée de jeu, je mettrai les choses au clair avec bon nombre de fans ayant vu les premiers leaks, puis les différents gameplays du jeu et qui ont décidé de ne pas bénéficier des deux démos gratuites du jeu sur Google Stadia : vous n’avez pas le droit de comparer ce jeu à The Legend of Zelda: Breath of the Wild de Nintendo!

Certaines mécaniques du titre coloré de Nintendo se reflètent dans ce jeu, comme le style graphique, la jauge d’endurance, le fait de pouvoir escalader, planer, soulever des objets avec un rayon magique et de devoir affronter des donjons de type puzzles qui offrent des bonus une fois complétés entièrement. C’est d’ailleurs les mêmes points que beaucoup de gens ont également reprochés à Genshin Impact, le Action RPG gratuit de la compagnie MiHoYo Games.

Immortals Fenyx Rising est un jeu de type Action RPG en vue à la troisième personne dans un vaste monde ouvert utilisant le système Anvil exclusif à Ubisoft qui a un essence rappelant plus aisément les jeux du style Assassin’s Creed Origins/Odyssey.

Incarnez Fenyx, un pauvre humain, qui deviendra un demi-dieu grâce aux histoires que raconte Prométhéus à Zeus afin de pouvoir les aider à détruire Typhon, le Titan fils de Gaïa et de Tartare, et ainsi sauver les Dieux et l’Olympe. Muni de l’épée d’Achille, des ailes de Dédales, l’arc d’Ulysse et plusieurs autres objets légendaires, vous devrez serpenter l’île dorée à la recherche des Dieux disparus. Mais attention, ce monde ouvert vous permet également d’accéder aux endroits les plus ardus dès le départ alors faites gaffe à ne pas vous aventurer trop loin car vous risqueriez de le regretter!

Vivez cette superbe histoire sous la narration de Prométhéus et de Zeus, de façon parfois loufoque mais ô combien au détriment de l’arrogance-même des Dieux de l’ancienne Grèce. C’est là un réel délice que d’écouter ces deux raconter le tout de façon fort différente. Prométhéus tente de raconter le tout avec passion tandis que Zeus, de son côté, s’emmerde royalement et lâche des commentaires totalement absurdes ou tente d’altérer l’histoire en faisant apparaître des boss ou parler des choses qu’il a fait aux autres dieux pour son propre plaisir personnel. Ça change définitivement des traditionnelles narrations de façon « historiennes » que l’on peut avoir par moment.

Les styles de combats ressemblent beaucoup à ce que Breath of the Wild peut proposer, mais encore plus à ce que les derniers Assassin’s Creed offrent également. Combinez les combos à bon nombre de techniques, de compétences ainsi que l’esquive et la possibilité de parer les attaques ennemis ou même, à la façon d’un assassin (surveillez bien vos trophées, d’ailleurs) de pouvoir se faufiler furtivement derrière une créature afin de lui asséner un coup qui pourrait lui être fatal.

Chaque partie de l’île a sa propre faune et sa propre caractéristique précise selon le type de dieu habitant la région, sans oublier l’immense volcan au centre de l’île et visible de partout qui est nul autre que le repère de Typhon, le dangereux titan. Au travers des régions, vous trouverez une pléthore de coffres, de grenades, de champignons, de plantes, d’ambroisie, d’animaux légendaires, de créatures infectées par les pouvoir de Typhon ainsi que de portails vers de multiples mini-donjons du tartare remplis de puzzles intrigants, de coffres secrets et de pièces du pouvoir de la foudre de Zeus.

Plus vous progresserez dans l’histoire, plus le niveau de difficulté augmentera également, vous offrant des défis encore plus intenses et pour lesquels les capacités divines d’Aphrodite, d’Arès, d’Héphaïstos et d’Athéna vous seront d’une grande utilité ainsi que les nouvelles capacités que vous apprendrez selon votre arbre de compétences. Certains combats risqueront de vous faire mourir à quelques reprises jusqu’à ce que vous veniez enfin à bout de vos ennemis. Fort heureusement, le temps de chargement du jeu (du moins, sur la Playstation 5 ici dans mon cas) n’est vraiment pas long du tout. En moins de 5 secondes vous êtes déjà réapparu et prêt à foncer à nouveau sur vos ennemis qui varient entre de simples animaux comme des sangliers, des ours ou même des lions mais également des créatures mythiques comme des harpies, des cyclopes et des minotaures.

Comme si ce n’était pas assez, vous devrez également affronter les ombres des héros anciens comme Achilles, Atalante et même Odysséus.

Certes, Ubisoft Québec a décidé de répondre directement à Nintendo en proposant son propre Breath of the Wild maison et, en toute honnêteté, il va être très difficile pour eux de nier ce fait! Au départ, lorsque j’ai fait le test du jeu pendant trois heures avec le studio, je rigolais à dire que le jeu aurait dû s’appeler The Legend of Kid Icarus: Breath of the Immortals. Maintenant que la blague est faite et que j’ai passé plus de 30 heures sur le jeu, j’oserais dire, sans prétention, qu’Immortals Fenyx Rising est un mashup d’un des meilleurs jeux de Nintendo, soit The Legend of Zelda: Breath of the Wild, et d’Ubisoft, soit Assassin’s Creed Origins/Odyssey, de cette génération-ci de console!

Et dire que tout ce superbe univers offert par nos amis d’Ubisoft Québec est basé sur un bug dans Assassin’s Creed Odyssey!

Quoi, vous ne saviez pas? En fait, c’est que lors du développement d’Assassin’s Creed Odyssey, il y avait un bug qui faisait que l’équipage de la trière devenait subitement des cyclopes. Ce « glitch » a donné l’inspiration à Scott Phillips, le Game Director, de créer un jeu qui pouvait dépassé le cadre historique des jeux comme Assassin’s Creed et d’aller à fond dans la mythologie!

Merci à Ubisoft pour la copie du jeu!

Celui-ci sera disponible dès le 3 décembre prochain sur Playstation 4, Playstation 5, XBox One, XBox Series S|X, Nintendo Switch, PC et Stadia!

Immortals Fenyx Rising

79.99$
9.6

Graphismes

9.8/10

Trame Sonore

9.6/10

Jouabilité

9.4/10

Scénario

9.6/10

Durée de vie

9.5/10

Pour

  • Visuellement sublime
  • Trame sonore parfaite
  • Très belle histoire
  • Excellent système de combat
  • Narration excellente

Contre

  • Quelques petits bugs de combats

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *