TEST – Incarnez le seigneur des lames dans Maglam Lord

Durée de lecture: 6 minutes

Embarquez dans une épopée totalement disjonctée dans le tout nouvel action-RPG appelé Maglam Lord

Dans Maglam Lord, jeu développé par Felistella et édité par PQube, vous incarnerez un seigneur démon dont vous devrez choisir le sexe en début de partie. Vous commencerez le jeu en étant pourchassé autant par les démons que les dieux qui se seront alliés car, de votre nature de « seigneur des lames », les deux factions vous considèrent trop dangereux pour vivre. Malheureusement pour eux, vous survivrez et vous éveillerez dans un endroit bizarre : chez les humains.

À votre réveil, vous finirez par découvrir que les démons et les dieux ont tous disparus et que vous vous retrouvez donc comme étant le seul seigneur démon encore en vie. En réponse à cette découverte, les humains vous classeront donc comme étant une race en voie d’extinction.

Dès lors, vous serez protégé selon la loi des espèces éteintes. Ne voyant plus en vous la moindre dangerosité, les humains vous trouveront même fascinant et drôle. Tout au long de votre nouvelle aventure, vous vous retrouverez même en relation étroite avec les derniers de la race des héros humains. Ceux-ci, également, sont considérés en voie de disparition puisque les dieux et les démons ayant disparus, les humains n’ont plus besoin de héros. Vous pourrez donc imaginer la relation d’équipe entre seigneur démon et héros qui devront travailler main dans la main.

Vous devrez apprendre à vivre selon la loi des humains et peut être même trouver l’amour afin de, vous savez, sauver votre espèce.

Un action-RPG rappelant les vieux jeux à déroulements latéraux

Maglam Lord est un action-RPG ayant été fait par le studio derrière les jeux Summon Night 3 à 5, la trilogie Hyperdimension Neptunia Re;Birth ainsi qu’Azur Lane Crosswave, nous y retrouverons une aventure d’exploration et de combats dont le système d’affrontement est similaire aux Summon Night et même les premiers Star Ocean et jeux de la franchise Tails Of. En effet, c’est un style de combat d’action en 2D à déroulements latéraux très rapide dans lequel vous pourrez effectuer des combos selon le type d’armes que vous choisirez. Pour les dialogues, le tout se passe de façon « visual novel » avec plusieurs choix de réponses toutes aussi loufoques les unes que les autres.

Au niveau du gameplay, il y a beaucoup de dialogues et d’interactions entre les personnages. Si vous n’aimez pas les longues conversations, vous aurez surement vite fait d’appuyer sur le bouton « passer » à plusieurs reprises.

Le jeu se déroule de façon plutôt simple : vous aurez un menu dans lequel vous devrez choisir différentes actions telles que le choix d’une quête, fabriquer des armes, gérer votre équipe, etc. Lorsque vous choisissez vos missions, seulement à ce moment vous retrouverez-vous sur une carte pour y faire de l’exploration. Malheureusement, ces cartes sont de minuscules petits endroits entre-coupés qui font office de petites zones de combats et de recherche.

Il y a plusieurs quêtes secondaires à effectuer en plus de la quête principale. Cependant, il vous sera impossible d’effectuer plus d’une quête à la fois. Pour être honnête, cela fait très répétitif de devoir refaire toujours la même carte à plusieurs reprises afin d’effectuer chaque quêtes les unes après les autres. Néanmoins, même si le tout semble répétitif, il est recommandé de les faire puisque non seulement vous amassez des composantes, des armes et des armures, mais aussi des niveaux et une amélioration de l’entente entre vous et le ou la partenaire choisi/e.

La gestion de votre équipe se fera seulement en binôme. En choisissant votre partenaire, vous contrôlerez celui-ci pour l’exploration et les combats et lorsque votre barre sera remplie, vous pourrez utiliser votre seigneur démon en combat qui, lui, sera surpuissant. Vous devrez gérer les équipements, telles les trois types d’armes et les armures, de chacun des personnages et également attribuer des points afin de déverrouiller des habiletés. Ces points seront recueillis lors de la montée de niveau.

Avec les composantes que vous aurez récoltées, vous pourrez fabriquer trois types d’armes : des épées, des lances et des haches. Comme vous l’aurez deviné, chaque type a des attaques différentes et des habiletés toutes aussi uniques. Les ennemis auront également une faiblesse a ces types d’armes. En plus de les fabriquer, vous pourrez aussi les personnaliser. Cette personnalisation peut faire que l’arme soit plus forte, avoir des propriétés élémentaires et même parfois changer l’apparence et l’animation de celle-ci. Pour ce qui est de la fabrication, vous aurez donc énormément de possibilités.

Pour l’exploration, comme mentionné plus haut, vous partez à l’aventure pour une seule quête et se passe dans une région scindée en plusieurs petite zones très restreintes. Il est rapide et facile de naviguer entre celles-ci et il sera possible de trouver beaucoup de composantes et de trésors un peu partout, incluant plusieurs ennemis visibles que vous n’aurez qu’à toucher pour démarrer un combat.

Dans les zones de combats, vous pourrez vous déplacer de gauche à droite, sauter et attaquer. D’un simple bouton, vous pourrez attaquer et effectuer des combos selon la direction dans laquelle vous pointez. Vous pourrez également changer rapidement d’arme simplement en appuyant sur les flèches de gauche ou droite et pour l’utilisation des sorts et des objets, le tout ne se fait que par la pression d’un bouton. Comme vous pourrez le constater, les contrôles du jeu sont, en général, très simples.

Si nous plaçons de côté quêtes, fabrication et gestion des équipiers, vous aurez aussi droit à de l’aide du « gourou de l’amour ». En effet, une partie du jeu consistera à faire progresser la relation entre vous et vos alliés. Tout au long de votre aventure, chaque quête, chaque cadeaux et chaque réponse plaisant à vos partenaires feront en sorte qu’ils ou elles vous aimeront. Après un certain point, vous aurez la possibilité d’avoir des rencarts aux eux afin de, vous savez, tentez de sauver votre race. La progression dans vos relations sont d’ailleurs aussi importantes que la progression de l’histoire du jeu et l’amalgame de tout ceci impactera grandement la fin du jeu.

Un jeu vraiment plaisant et drôle

L’ambiance générale du jeu est vraiment plaisante et drôle. L’histoire disjonctée est tout à fait charmante, amusante et joviale. Il y aura quelques moments un peu plus sérieux mais ceux-ci se feront assez rares. En ayant différents choix de réponses, vous pourrez choisir vous-même si vous voulez être drôle, démoniaque ou même plutôt cool.

Au niveau des graphismes, je vous dirais que c’est assez basique et d’allure un peu « chibi » lors de l’exploration et des combats, ce qui apporte un certain charme même si cela donne l’impression d’être un jeu vieillot. Pour l’aspect « visual novel », c’est bien mais il manque quelque peu d’expressions selon moi.

L’ambiance sonore, quant à elle, est beaucoup trop répétitive, ne nous permettant pas vraiment d’apprécier la trame sonore. Et que dire des cris de la part des personnages lorsqu’ils/elles attaquent qui sont clairement trop fréquents.

Même si le système de combat n’est pas nouveau dans son genre et que l’exploration est de courte durée, le tout en fait néanmoins un jeu plaisant dans son ensemble et peut-être même un jeu un peu plus décontracté.

Pour clore le tout

Maglam Lord est un jeu qui risque d’intéresser les plus nostalgiques des vieux action-RPG et même être plaisant pour ceux qui ne connaissent pas ce style de jeu. Étant simple à jouer, humoristique et déjanté, son côté cocasse pourrait même attirer les plus jeunes. Il n’y a rien de trop violent et, même si l’on peut parler de la survie de l’espèce, le langage utilisé est tout à fait respectable même pour de jeunes joueurs.

Je recommande donc Maglam Lord comme bon petit RPG.

Un énorme “MERCI” à PQube pour la copie du jeu!

Nom du jeuMaglam Lord
Date de sortie10 mars 2022
DéveloppeurFelistella
Série
ÉditeurPQube
Plates-formesNintendo Switch, PlayStation 4
GenreAction-RPG
Mode de jeuSolo
LangueAnglais

Maglam Lord

53.19$
7.7

Graphismes

7.5/10

Trame Sonore

7.0/10

Jouabilité

8.0/10

Histoire

8.0/10

Durée de vie

8.0/10

Pour

  • Beaucoup de personnalisation
  • Système de combat plaisant
  • Histoire totalement loufoque et déjantée

Contre

  • Pas de français
  • Très répétitif
Jacques Moisan

Jacques Moisan

Père de famille dévoué et gamer de longue date, spécialisé dans les RPG. Trippeux de techno, mais adorant tout ce qui est médiéval et ancienne culture japonaise. Jack adore tout ce qui sort de l'ordinaire (séries fantastiques, futuriste et animes japonais ). Un cœur jeune et encore trippeux dans l'âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.