TEST – Monster Truck Championship, quand les gros monstres mécaniques arrivent sur la Playstation 5 et la XBox Series X

Durée de lecture: 4 minutes

Arrivé sur PC, XBox One, Playstation 4 et Switch en novembre 2019, voilà que les gros monstres arrivent sur les consoles Next-Gen

Bien des jeux de courses ont vu le jour dans les dernières années. Certains sont des jeux de type arcade et d’autres sont des simulateurs. En 2019, Nacon a décidé de lancer sur le marché le tout premier simulateur de Monster Truck, ces bêtes géantes qui détruisent tout sur leur passage.

Ne détenant aucun droit sur la licence Monster Jam, Nacon a décidé néanmoins de sortir un jeu de simulation de Monster Truck afin de proposer une alternative aux jeux de THQ Nordic, Monster Jam Steel Titans. Pour l’équipe de Teyon et de Nacon, il était important de développer quelque chose de différent qui pourrait intéresser les joueurs : un système de réactions physiques le plus réaliste possible.

Il faut apprendre à dompter la bête

Dans Monster Truck Championship, la première chose que vous devrez apprendre via un tutoriel, c’est à dompter la bête. Il serait naturel de penser que de conduire ces énormes camions serait une question de muscles, de nerfs et de pédale au plancher mais, c’est tout à fait le contraire qui se présente!

Lourd, en rotation constante en raison des pneus gigantesques, instable puisque son centre de gravité des très élevé et muni de doubles essieux qui se contrôlent indépendamment l’un de l’autre, vous vous rendrez rapidement compte qu’il faut plutôt user de délicatesse car cette bête gargantuesque déteste les mouvements trop brusques et risque de voir son moteur s’enflammer si vous gardez la pédale à fond trop longtemps, faisant révolutionner tout le système, parfois inutilement, même lorsque vous êtes dans les airs.

Cela dit, une fois le véhicule bien maîtrisé, vous viendrez à bout des différentes arènes remplies d’obstacles, de rampes et d’éléments destructibles vous permettant de faire de multiples cascades et, ainsi, faire monter votre compteur de combos pour un score phénoménal sous les cris d’excitation de la foule.

Une bonne dose d’amour pour les camions monstres

À peine lancé dans vos premières courses ou vos premières arènes, vous allez sentir une décharge d’adrénaline au moment où vous devrez lâcher le frein dans la zone idéale d’accélération. Peut-être même votre départ se fera-t-il sur un extravagant wheelie, faisant lever le nez de votre bête, prête à écraser tout ce qui se trouvera devant elle! C’est définitivement quelque chose de féroce qui se passe en-dedans de vous au moment où ceux-ci foncent dans l’action comme s’il s’agissait d’une course au pouvoir.

Le mode carrière étant divisé en trois ligues, vous aurez la possibilité d’effectuer des contrats pour des commanditaires et, ainsi, récolter de l’argent pour ainsi construire votre propre équipe et modifier votre camion selon les pièces proposées et selon l’argent que vous amasserez lors de vos compétitions, vous permettant ainsi de mieux performer à chaque fois et d’avoir encore plus confiance en votre bête. La majorité des contrats que vous effectuerez pour vos commanditaires se transformeront, en fait, en un genre de mission supplémentaire dans laquelle vous aurez des tâches précises à faire dans un délai imparti.

Là où ça se gâte…

Malheureusement, bien que le jeu soit superbe et que le système de contrôle ainsi que la physique des camions soient authentiques et amusants, ça manque de sensation forte pour les passionnés de courses. Le jeu demeure très routinier et limité dans le gameplay. Oui, vous ferez des courses sur des circuits contre des IA qui, par moment, manquent royalement d’intelligence mais vous ferez aussi des routines dans des pistes en mode miroir en 1v1 contre un adversaire à savoir lequel des deux franchira la ligne d’arrivée en premier ou, tout bonnement, des arènes dans lesquels vous faites le plus haut pointage possible pour remporter la première place. Oui, vous retrouverez la sensation unique au départ et à la ligne d’arrivée lors des différentes courses et des différents défis… mais le reste demeure malheureusement limité. Cela dit, le mode Freestyle est, quant à lui, très élaboré avec un bon nombre d’arènes sur lesquels vous défouler.

En bref, c’est un bon jeu de Monster Truck si vous aimez les côtés plus réalistes… mais il n’en demeure pas moins derrière Monster Jam Steel Titans en frais de jeu de course. En fait, il est un peu le Gran Turismo de Forza Motorsports.

Le jeu sera disponible dès le 16 mars prochain

Merci à NACON pour la copie du jeu!

Monster Truck Championship

59.99$
7.5

Graphismes

8.2/10

Trame Sonore

7.4/10

Jouabilité

7.6/10

Scénario

6.8/10

Durée de vie

7.3/10

Pour

  • Belle méthode de conduite
  • C'est vraiment un simulateur
  • Les courses sont palpitantes
  • La personnalisation est superbe

Contre

  • La progression en mode carrière est vide
  • Peu d'options en ligne
  • Manque de contenu varié
  • Les menus se naviguent mal

One thought on “TEST – Monster Truck Championship, quand les gros monstres mécaniques arrivent sur la Playstation 5 et la XBox Series X

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *