TEST – Saviors of Sapphire Wings s’en vient sur le continent américain

Durée de lecture: 3 minutes

Même les plus grands fans de jeux RPG de type Dungeon Crawler n’en auront pas assez

Désirant faire découvrir les jeux vidéo qui ont enflammés le Japon dans les dernières années, NIS America n’y va pas de mains mortes en proposant non pas un, mais deux jeux D-RPG ou, si vous préférez, des Dungeon RPGs.

En premier lieu, le jeu principal de la cartouche est Saviors of Sapphire Wings, l’édition remasterisée de Entaku No Seito – The Eternal Legend – Students of the Round, par Kadokawa et développé par Experience Inc., paru sur PC en 2010, sur XBox 360 en 2011, sur Playstation Portable en 2012 et ensuite paru sur Playstation Vita en 2019 sous le nom Aoki Tsubasa No Chevalier – Blue-Winged Chevalier. Stranger of Sword City Revisited est, quant à lui, l’édition remasterisée contenant encore plus de nouveautés et de personnalisation de Stranger of Sword City, paru sur Playstation Vita, PC, XBox 360 et XBox One en 2014. D’ailleurs, Experience Inc. est un développeur très reconnu dans l’univers des D-RPG et en font encore à ce jour. Espérons, d’ailleurs, que Students of Round 2 ainsi que la saga New Tokyo Legacy: Operation Abyss et Operation Babel feront leur entrée en Amérique du Nord éventuellement!

Quelle est l’histoire derrière ces deux jeux?

En fait, une des premières choses à prendre en considération est que les deux jeux, même s’ils sont des D-RPGs et les deux de Experience Inc., sont totalement différents l’un de l’autre. Le game design, des graphismes et le système de combats sont similaires mais, d’un autre côté, les mécaniques et le système RPG entier sont totalement différents.

Pour débuter, nous avons Saviors of Sapphire Wings qui raconte l’histoire de Xeth Landlight et de ses comparses, les chevaliers de la table ronde, qui doivent se rendre au domaine d’Ol=Ohma, le suzerain de la noirceur, et sa légion des abysses. Malheureusement, vos chevaliers et vous serez vaincus par Ol=Ohma. Cela dit, vous reviendrez à la vie, 100 ans plus tard, en tant que héros déchu avec un seul objectif en tête : venir à bout d’Ol=Ohma et de ses sbires des ténèbres!

Du côté de Stranger of Sword City Revisited, vous êtes plutôt passager d’un avion en départ du Japon qui doit se rendre en Alaska et, finalement, ira s’écraser après un étrange détour, entraînant les passagers dans une autre dimension à la gravité étrangement faible, permettant aux habitants de la dimension, les Strangers, de pouvoir manier de lourds armes et armures.

Les styles de combats

Étant des classiques jeux D-RPG de tradition japonaise, ces jeux sont offrent des combats au tour-par-tour. Cela dit, dans Saviors of Sapphire Wings, vos alliés tisseront des liens entre eux, leur permettant de libérer leur vrai potentiel. En dehors des champs de bataille, vous pourrez discuter avec eux afin d’en apprendre plus sur leur histoire et leur perspective. C’est grâce à ces liens que vous tisserez que vous ferez une énorme différence lors des combats à venir.

Du côté de Stranger of Sword City Revisited, les combats au tour-par-tour se différencient par leur système de garde, permettant de planifier des contre-attaques contre vos ennemis. Cela dit, il ne faudra pas non plus dépendre uniquement de cela en combat. Vos objets, vos magies et vos compétences vous sauveront la mise plus souvent qu’autrement.

Un deux pour un très intéressant

Sincèrement, NIS America a eu une excellente idée que de publier ces deux D-RPG ensemble sur une seule et même cartouche (ou un bundle sur PC)! Autant l’un est excellent par son histoire accrocheuse (Saviors of the Sapphire Wings), permettant une bonne entrée dans l’univers des D-RPG pour ceux et celles qui ne sont pas habitués que l’autre (Stranger of Sword City Revisited) est idéal pour ceux qui ont envie d’un D-RPG un peu plus hardcore, complexe, difficile et intense. Certes, ce ne sont pas les deux jeux aux plus beaux graphismes (après tout, on parle d’une réédition de jeux de 2010 et de 2014) mais vous aurez définitivement des heures de plaisir (on parle de plus de 40 heures pour Saviors of the Sapphire Wings et plus de 50 heures pour Stranger of Sword City Revisited sans parler du New Game Plus).

Merci à NIS America pour la copie du jeu!

Saviors of Sapphire Wings / Stranger of Sword City Revisited

79.99$
8.2

Graphismes

7.3/10

Trame Sonore

7.9/10

Jouabilité

7.6/10

Scénario

9.1/10

Durée de vie

8.9/10

Pour

  • Graphismes bien
  • Système de combat plaisant
  • Deux jeux pour le prix d'un
  • Un jeu plus facile et un plus hardcore

Contre

  • Stranger of Sword City a une histoire médiocre
  • Saviors of Sapphire Wings est un peu trop facile
  • L'usure du temps parait
  • Pourquoi ne pas avoir mis Students of Round 2 avec le premier?

One thought on “TEST – Saviors of Sapphire Wings s’en vient sur le continent américain

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *