TEST – Scott Pilgrim vs The World: Complete Edition, un remaster à saveur rétro qui n’a pas perdu son goût!

Durée de lecture: 4 minutes

Scott Pilgrim vs The World: Complete Edition est l’édition remasterisée du jeu numérique sorti sur la Playstation 3 et la XBox 360 il y a 10 ans de cela

Fans de jeux rétro et de Beat’em Up, voici un jeu qui ne doit absolument pas passer sous votre radar! Nous sommes dans une ère où les jeux vidéo réédités et remastérisés sont choses communes et, force est de l’admettre, les gamers en redemandent encore et encore!

Ubisoft n’a pas fait la sourde oreille sur ce plan et, plutôt que de proposer un enième remaster de ses titres les plus connus (quoiqu’un remaster de Tom Clancy’s Rainbow Six Vegas/Vegas 2 ne serait pas de refus), ils ont opté pour un retour attendu de plusieurs, celui de Scott Pilgrim Contre Le Monde, sorti en 2010 sur Playstation 3 et sur XBox 360. Cela dit, le jeu (ainsi que ses extensions) avaient été retirés du Playstation Store et du XBox Live Arcade en 2014, soit quatre ans plus tard, probablement dû à l’expiration de la licence.

C’est quoi le “hype” autour de Scott Pilgrim vs The World?

Que dire… Scott Pilgrim vs The World: Complete Edition est un vrai bijou de jeu vidéo. Basé sur les bandes dessinées de Bryan Lee O’Malley et le film d’action humoristique réalisé par Edward Wright et produit par Universal Pictures, il raconte l’histoire de Scott Pilgrim, un jeune bassiste de 22 ans de Toronto, qui tombe amoureux de Ramona Flowers, une pure inconnue qu’il voit en rêve. Afin de pouvoir conquérir son coeur, il se doit de vaincre les sept ex diaboliques de Ramona : Matthew Patel, Lucas Lee, Todd Ingram, Roxy Richter, Kyle et Ken Katayanagi et Gidéon Gordon Graves.

Cela dit, bien que l’histoire soit à la fois loufoque et bien démontrée par sa vaste démesure, la vraie star du spectacle ici est le gameplay de type arcade dans lequel vous n’avez envie que d’une chose : taper à répétition férocement sur les boutons de frappe en en sautant de temps à autre.

Votre mission? Combattre les méchants à coups de poings, de pieds, de batte, de pierres, de balais, de tabourets, de méchants (oui, oui!) et plus encore! Ensuite, il ne vous reste qu’à piller vos ennemis pour quelques 5 sous, 10 sous, 25 sous et, si vous êtes chanceux, des dollars ou des deux dollars. Au final, vous devrez affronter un des Ex maléfiques pour compléter cette étape, encore une fois dans une grande et sympathique démesure.

Chacun des personnages a une attaque légère et une attaque lourde. Plus vous montez en niveaux, plus vous apprenez des techniques additionnelles pour vous permettre d’enchaîner divers combos afin de mettre vos assaillants au tapis sans trop de douleur. Si, malheureusement, vous êtes pris au dépourvu et que vous ne savez pas comment vous en sortir, vous avez également la possibilité d’effectuer une attaque de zone qui coûtera quelques points d’énergie, la même qui peut vous ramener à la vie si vous tombez au combat. Sinon, une attaque super puissante vous permettra aussi d’invoquer un allié qui viendra exécuter une attaque puissante, mais très coûteuse.

Attention! Le jeu n’est pas juste un “button masher” ou, si vous préférez, un jeu dans lequel vous ne faites qu’appuyer sur tous les boutons que vous avez sur votre contrôleur. Il y a aussi une très subtile stratégie qui doit s’appliquer. Foncer dans le tas ne vous aidera définitivement pas. Par contre, prendre le temps d’éliminer quelques ennemis à grands coups d’uppercut ou en lançant une bouteille de bière vide au visage de l’adversaire vous permettra probablement de vous en sortir plus facilement. Si les ennemis vous assomment, ils ne se gêneront surtout pas pour profiter de cet avantage contre vous. Prenez le temps d’étudier les styles d’attaques et choisissez le bon timing pour effectuer vos prouesses contre eux!

Si vous avez de la difficulté à progresser, ne vous en faites pas! Il suffit de retourner dans des mondes précédents pour acquérir de l’expérience et de l’argent pour monter en niveau ou même trouver une boutique pour acheter des objets qui augmenteront vos statistiques de façon permanente.

Sinon, vous pouvez jouer jusqu’à quatre joueurs, que ce soit en mode local ou même en ligne! D’ailleurs, je vous suggère vivement ce jeu en équipe! C’est beaucoup plus plaisant, plus drôle, l’action est bien balancée et, en plus, vos amis peuvent vous ramener à la vie si jamais vous tombez sans connaissance en plein combat. De plus, si vous synchronisez vos attaques convenablement, vous pourrez effectuer des combos d’équipe qui sont tout simplement extraordinaires. Ne faites pas attention et vous risquerez cependant de foutre votre poing dans la figure de votre allié!

Qu’est-ce qui différencie le plus ce jeu?

Dans Scott Pilgrim vs The World, le style artistique distinct de l’équipe qui a travaillé à la base sur ce jeu (vous reconnaîtrez ici le style du studio Tribute Games qui est, par ailleurs, le studio conçu par l’équipe de Scott Pilgrim vs The World et de Teenage Mutant Ninja Turtle sur Game Boy Advance) démontre le plein potentiel du pixelart à son meilleur. L’art original de la bande dessinée est mélangé à des visuels rétro pour créer un style visuel fascinant avec des mondes très expressifs et qui sont un réel plaisir pour les yeux. Les arrière-plans sont remplis de toutes sortes de petits détails et de PNJ qui donnent l’impression que chaque Toronto est une ville en éternel éveil et où il y a toujours de l’action en tout temps.

Ajoutez à cela la trame sonore qui se fond à merveille dans cet univers, gracieuseté de Anamanaguchi, célèbre groupe rock chiptune qui mélange avec aisancec extraits sonores de jeux vidéo 8 bits à de la musique punk rock endiablée. Cela contribue à donner à Scott Pilgrim vs The World une identité bien à lui!

Complete Edition?

Comme tout bon jeu qui se respecte, la plupart des jeux remastérisés viennent maintenant avec les extensions d’origine. C’est donc le cas également ici pour Scott Pilgrim vs The World, d’où la mention “Complete Edition”. Vous comprendrez donc la raison pourquoi vous pouvez jouer avec Wallace dès le départ. Ajoutez également un nouveau mode additionnel, celui du mode “Dodgeball” et, bien entendu, un mode en ligne pour pouvoir jouer avec vos amis à distance ou participer à un matchmaking aléatoire.

Le jeu en soi n’est pas très long. On s’entend que c’est un Beat’em Up! On parle ici entre dix à quinze heures de jeu au total. Mais pour moins de 20$, ça se prend tellement bien!

De plus, pour la première fois, le jeu sera également offert via Limited Run Games (faites vite, ils vont disparaitre rapidement!) à différents prix selon les différents ensembles offerts.

Un énorme “MERCI” à Ubisoft pour la copie du jeu!

Scott Pilgrim vs The World: Complete Edition

19.99$
8.5

Graphismes

8.4/10

Trame Sonore

8.8/10

Jouabilité

9.1/10

Scénario

8.2/10

Durée de vie

7.8/10

Pour

  • Visuellement très bien fait
  • Trame sonore idéale
  • Excellent Beat'Em Up
  • Nouveau contenu additionnel plaisant
  • Plein de références

Contre

  • Un peu de grinding quand on joue en solo
  • Jeu pas très long
  • Difficulté variante

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

One thought on “TEST – Scott Pilgrim vs The World: Complete Edition, un remaster à saveur rétro qui n’a pas perdu son goût!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *