TEST – The Last Of Us: Part 1 ne fera pas que des heureux

Durée de lecture: 7 minutes

Après la parution PlayStation 3 en 2013, suivie de l’édition Remastered sur PlayStation 4 en 2014, voilà que le jeu entièrement revampé revient en 2022 pour PlayStation 5

Annoncée officiellement le 9 juin 2022 lors du Summer Game Fest après avoir fuitée, l’édition entièrement refaite de la première partie de The Last Of Us est enfin à nos portes. Néanmoins, ce “remake” avait tout de même été discuté par le passé puisque le studio de Sony, Visual Art Service Group, était à travailler sur ce projet avant que Sony ne le redonne à Naughty Dog.

Voici donc, pour vous, mon test complet du jeu exclusif à la PlayStation 5 The Last Of Us: Part 1, développé par Naughty Dog et édité par Sony Computer Entertainment.

Pourquoi ceci n’est pas considéré comme une rémastérisation du Remaster?

Après avoir discuté avec le directeur créatif de Naughty Dog, Shaun Escayg, il a été expliqué comment le monde est plus ancré afin que les environnements se sentent vivants et immersifs, allant de la lumière filtrant correctement à travers les arbres, les ombrages bien définis, la façon dont l’environnement réagi aux actions du joueur et même la façon dont un véhicule va vaciller si le joueur atterrit dessus ou lorsqu’un individu tire sur celui-ci. La façon dont le verre éclatera, que le métal grincera, les ricochets des balles, etc. Tout a été renforcé pour un affichage en 4K natif à 40 IPS ou en 4K dynamique et 60 IPS, sans oublier l’audio géniale grâce à la technologie Tempest 3D qui amplifie chaque moment épique du jeu.

“Pour moi, ce qui en fait un remake au lieu d’un remaster est la somme de ses améliorations. Ce ne sont pas seulement les mêmes personnages, environnements, direction artistique, etc., qui fonctionnent sur un meilleur matériel. Nous avons complètement repensé tout, de la direction artistique, l’éclairage, la technologie d’éclairage aux conceptions des personnages eux-mêmes. Nous avons appliqué tout ce que nous avons appris au cours de la décennie depuis l’original et utilisé cette nouvelle technologie pour créer quelque chose qui reste fidèle à l’original mais réinventé d’une manière mise à jour.”

Shaun Escayg, Directeur Créatif

Même l’aspect “combat” a également subi une refonte majeure. Dans le précédent titre, le comportement des ennemis était limité par la PlayStation 3 elle-même, chose qui n’a pas été adaptée pour le Remastered de la PlayStation 4. Là. en revanche, on ressent clairement que l’intelligence artificielle a été refaçonnée de façon adéquate et nettement améliorée. Maintenant, les ennemis ont tendance à investiguer ce qui se passe réellement autour de nous et autour d’eux. Ils vont même sonder le terrain autour d’eux pour essayer de trouver des chemins plus rapides pour accéder à l’endroit qu’ils désirent! La furtivité sera clairement mise à l’épreuve dans cette nouvelle refonte car si un ennemi vous a découvert ou a des doutes, les autres seront alarmés plus rapidement, plus efficacement et vous risquez de vous retrouver avec une foule monstre sur le dos dans le temps de le dire. Finalement, pour clore sur cet aspect, le côté “combat à mains nues” a également été rectifié et nettement améliorée, donnant cette impression que vous ne voudriez clairement pas être à la place de celui qui mange un coup de barre de fer bien senti dans les dents.

Un test qui est difficile à faire

Sincèrement, Naughty Dog a muri avec les années et a décidé de proposer aux joueurs de pouvoir profiter de l’expérience PlayStation 5 en injectant des années de développement, de conception, de murissement et d’évolution dans son très populaire jeu qui va bientôt célébrer son 10e anniversaire. Est-ce que l’histoire change ou est-ce qu’il y a quelque chose de différent dans l’évolution des personnages en soi? Non, et c’est une des choses qui me fait remettre en question mon avis pour ce test.

Est-ce que le fait que le visuel soit plus beau en vaut la peine? Définitivement! Est-ce que les aspects de la physique redessinée et des dégâts environnementaux accrus font de ce jeu une perle rare? Ça ne peut qu’améliorer l’expérience! Est-ce que les scènes cinématographiques présentées sont encore plus excitantes dû au fait qu’elles se fondent entièrement avec ce qui se passe autour de nous et ce, sans réel temps de chargement? Clairement! Est-ce que l’ensemble de l’oeuvre vaut 90$? Absolument! Mais la question qui tue est : est-ce que ça vaut la peine de repayer le plein prix pour un jeu que nous avons déjà joué ou rejoué? Cette partie me titille un peu, je l’admets! On en reparlera plus tard, voulez-vous?

Une nouvelle expérience qui ne se joue pas que visuellement en jeu

Oui, le travail effectué sur les décors et les personnages est exceptionnel. Les émotions de nos protagonistes sont sublimement bien définies dans chaque séquence et dans chaque action de façon claire et concise également. Mais ce n’est pas tout! Le côté “gore” du jeu est beaucoup plus présent, les créatures et les humains sont plus intelligents, les supplications de vos adversaires sont de retour comme dans le deuxième titre, etc. Ajoutez à ces rehaussements quelque chose qui est très surprenante, encore une fois : la DualSense. Il y a, à l’intérieur du jeu, un menu qui vous permet de modifier la façon d’interpréter les vibrations avec l’environnement du jeu, allant même à la gestion de la pluie qui tombe sur nous. Ces ajustements sont idéaux pour les personnes à l’audition nulle ou déficiente car elles s’adaptent vraiment selon tout ce qui se déroule autour de vous à votre convenance.

Ajoutez à cette technologie qui, je l’admet, me fait choisir plus souvent qu’autrement la PlayStation 5 quand vient le temps de tester certains jeux lorsque ceux-ci offrent un certain avantage avec la manette de Sony, le système audio Tempest 3D. Cette technologie apporte également une énorme différence en jeu puisque les combats sont amplifiés par son système audio 3D mais également sur tout l’environnement, vous permettant de retracer rapidement où sont les claqueurs, les coureurs ou les humains dans l’environnement à proximité que par le son.

Oui mais le jeu en vaut-il le prix?

Voilà le moment où nous arrivons à la question qui tue. L’ajout de systèmes d’accessibilité pour les gens aillant des restrictions est une excellente raison de prendre le jeu si vous êtes de la clientèle ciblée. Vous aurez le choix entre de nombreuses options pour personnaliser le jeu comme la configuration de touches alternatives, un grossissement de l’image, la synthèse vocale, une navigation personnalisée pour malvoyants, des signaux audio et plus encore. Vous aurez même la possibilité d’ajuster le niveau d’intelligence de l’IA afin qu’il manque plus souvent, qu’il ne puisse pas s’échapper ou même sa façon de vous percevoir!

Si vous n’avez jamais joué le jeu dans sa version originale ou remastérisée, c’est un “Oui” définitif car ce jeu est un bijou comme pas d’autres. Si, en revanche, vous avez déjà joué le jeu et terminé celui-ci, alors je comprends votre hésitation à dépenser 90$ pour un jeu que vous avez déjà joué. Depuis le jour un, je crois que Sony aurait dû offrir aux gens qui possèdent déjà le jeu d’origine ou sa seconde itération de pouvoir obtenir The Last Of Us Part 1 pour la modique somme de 20$. Après tout, rien de l’histoire n’a changé et les cartes sont toujours les mêmes, seulement nettement mieux redessinées et l’engin logiciel propose une expérience nettement meilleure.

Même si l’édition remastérisée du jeu est offerte aux abonnés PlayStation Plus, je ne serais pas honnête si je ne disais pas que cette version-ci est un incontournable et mérite pleinement que vous revisitiez le jeu grâce à celle-ci. Cependant, tout comme moi, ce n’est pas tout le monde qui acceptera de payer le plein prix pour revivre la même histoire une énième fois.

En conclusion

Comme vous avez pu le remarquer, je ne me suis pas attardé au style de combat, à l’histoire ou à l’aspect scénarisé du jeu puisque tout ceci est probablement déjà connu de bon nombre d’entre vous depuis bientôt 10 ans. Ayant déjà joué le jeu plus d’une fois, la plupart des scènes me reviennent en tête assez souvent et je sais clairement où je suis rendu dans le jeu et quelles seront les étapes qui s’enlignent devant moi. Oui, c’est encore une fois un chef d’oeuvre. Définitivement, il est visuellement encore plus attrayant et l’aspect audio du jeu est à couper le souffle quand vous utilisez un casque audio 3D comme les Pulse 3D de PlayStation. Sans conteste, l’ajout de mesures d’accessibilité du jeu va permettre à de nouveaux joueurs de vivre l’expérience de The Last of Us. Quelques petits bugs visuels et de trucs étranges lors d’interactions sociales avec des personnages, ce sont les seuls points négatifs auxquels j’ai pu faire face.

Au final, c’est définitivement un jeu à jouer! Si vous adorez la franchise, revisiter le premier titre de cette nouvelle façon vous démontrera clairement qu’elle a un lien avec sa suite. Si, par contre, vous trouvez que c’est trop cher, je vous comprends bien plus que vous ne le pensez!

Un énorme “MERCI” à PlayStation Canada pour la copie du jeu!

Nom du jeuThe Last Of Us: Part 1
Date de sortie2 septembre 2022
DéveloppeurNaughty Dog
SérieThe Last Of Us
ÉditeurSony Computer Entertainment
Plates-formesPlayStation 5
GenreJeu action-aventure, jeu survival-horror
Mode de jeuSolo
LangueMultilingue (français inclus)

The Last Of Us: Part 1

89.99$
9.9

Graphismes

10.0/10

Trame Sonore

10.0/10

Jouabilité

9.9/10

Scénario

10.0/10

Durée de vie

9.8/10

Pour

  • Le rehaussement graphique est imressionnant
  • Les options d'accessibilité sont très présentes
  • La personnalisation de la DualSense est géniale
  • L'IA améliorée rend les combats encore plus intenses
  • La qualité du produit final est vraiment sur la coche!

Contre

  • Un remake d'un remaster d'un jeu qui a bientôt 10 ans
  • Quelques petits bugs visuels
  • Quelques petits bugs lors d'interactions sociales par moment
  • Son prix, surtout si vous possédez déjà le jeu

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.