TEST – WarioWare Get It Together! est un titre qui vous fera rire en famille

Durée de lecture: 6 minutes

Conservant la même valeur sympathique que ses prédécesseurs, WarioWare Get It Together! est définitivement une valeur sure

Notre sympathique méchant un peu idiot préféré de la franchise Mario fait son retour sur la Nintendo Switch avec le tout nouveau jeu WarioWare Get It Together! qui vous proposera une aventure en de multiples micro-jeux à la fois déjantés et plaisants.

Depuis la Game Boy Advance, Wario nous a toujours démontré à quel point la simplicité est une vertu. Car effectivement, depuis la sortie de WarioWare Inc. : Minigame Mania en 2003, les gens continuent de demander et de redemander encore ces fameux mini-jeux toujours aussi drôlement loufoques qui finiront par se propager de génération en génération de consoles du côté de la firme à la casquette rouge.

Une des choses remarquables que nous pouvons dénoter de cette série, c’est qu’elle exploite toutes les fonctionnalités uniques de chaque console habituellement, allant du gyroscope à la détection de mouvement en passant par l’utilisation de l’écran tactile.

Wario le développeur de jeux vidéo

Cette fois-ci, notre cher Wario est un développeur de jeux vidéo qui a décidé de lancer son nouvel exploit mais, au grand dam de notre ami, celui-ci ainsi que toute son équipe se fait absorber dans sa console remplie de bogues.

WarioWare Get It Together!

Avalés dans un univers bizarroïde, nos fervents partenaires devront affronter plus de 200 mini-jeux qui dureront, au plus, 4 secondes.

Un mode histoire génial

Ne désirant pas trop divulgâcher ce qui vous attend, sachez au moins une chose : le mode histoire est tout simplement génial! Il introduira progressivement de nouveaux personnages qui, voyez-vous, auront une façon bien spécifique d’être contrôlés et auront des avantages et des inconvénients dans chaque type de mini-jeu. D’ailleurs, vous pourrez contrôler Wario et ses amis pour la toute première fois, soit 20 personnages contrôlables en tout et partout!

Si nous prenons, par exemple, Wario : celui-ci vole dans les airs à l’aide d’un jetpack et sa technique est de pouvoir se propulser vers la direction à laquelle il fait face d’un coup sec. D’autres, comme Ashley, pourront lancer des sorts sur son balai tandis Young Cricket pourra courir et sauter alors que 18-Volt, par exemple, est complètement stationnaire et peut lancer des disques dans la direction de votre choix.

Vous avez déverrouillé un nouveau personnage? Vous apprendrez son fonctionnement et, par la suite, devrez affronter à nouveau les mini-jeux le plus rapidement possible avec ce que vous avez assimilé!

Chaque monde regorgera de plusieurs mini-jeux ainsi que de boss uniques qui viendront tenter de vous barrer la route. Le plus grand défi? Ce sera de créer votre équipe de personnages parfaite pour les mini-jeux que vous affronterez car certains seront faciles et d’autre, à l’inverse, vous rendront la vie dure.

Peut-être est-ce là le seul point négatif que je pourrais donner au jeu : le fait qu’il y ait trop de personnages à déverrouiller et à utiliser. Certains d’entre eux sont quasiment inutilisables dans certains cas, vous forçant à échouer et à perdre des vies lors de votre progression. Combinez cela à tous les mini-jeux ainsi que les boss à affronter et vous remarquerez peut-être des situations un peu confuses.

Qu’à cela ne tienne, le recueil de mini-jeux et de personnages proposés en font un superbe jeu de type « Party Game » puisque vous avez également la possibilité de jouer le jeu en entier en coop avec un ami ou un membre de votre famille et même certains jeux pouvant aller jusqu’à quatre joueurs.

Le mode coop fait une entrée remarquée

Le meilleur du jeu, selon moi, est l’ajout d’un mode coopératif. C’est définitivement une valeur sure puisque vous risquez d’éclater de rire à bon nombre de moments avec ce qui se passera devant vos yeux et ce que vous ferez ensemble ou, sans le vouloir, ce que vous ferez subir à l’autre. Dans plusieurs situations, vous voudrez réussir ensemble à passer au-travers des mini-jeux mais allez plutôt nuire à votre partenaire de jeu sans le vouloir.

D’ailleurs, le mode coopératif se présente de deux façons : le mode histoire en coopératif et le Variety Pack qui se déverrouillera après avoir complété 12 niveaux du mode histoire et qui vous offrira neuf mini-jeux qui pourront se jouer d’un à quatre joueurs.

Un mode en ligne

Oui, WarioWare Get It Together! possède un mode en ligne mais, malheureusement, celui-ci n’est pas pour vous permettre de jouer avec vos amis et ce, même si le jeu propose d’emblée la possibilité de jouer avec deux consoles Switch sur un seul et même réseau local. Après avoir complété le mode histoire, vous allez déverrouiller la Wario Cup et son mode Time Attack et Point Hunter qui vous permettra de comparer vos statistiques et vos pointages contre d’autres joueurs. À chaque semaine, vous obtiendrez des défis à accomplir ainsi qu’un pointage de complétion qui vous donnera votre rang contre les autres joueurs.

Comme vous pouvez l’imaginer, le Time Attack consiste à terminer les missions dans les plus brefs délais tandis que le Point Hunter, quant à lui, doit obtenir le plus de points dans chaque micro-jeu. Celui qui obtient le score total le plus élevé gagne selon les valeurs telles que les points de base, multipliés par le niveau choisi et la vitesse d’exécution. 

La complexité de ces défis peut être telle que l’on se voit contrôler deux personnages en même temps, l’un avec des boutons et l’autre avec le joystick de gauche. Nous recevrons ensuite des points de façon hebdomadaire sur notre profil et pourrons monter de niveau grâce à ces points. 

C’est assez intéressant et apporte une composante compétitive, en particulier pour ceux qui cherchent à obtenir les meilleurs records dans les défis actifs chaque semaine.

Pour conclure le tout

WarioWare revient en maintenant les normes de qualité de ses prédécesseurs. Sans pour autant atteindre le niveau d’excellence dans la catégorie « Jeu de Party », l’incorporation de plusieurs personnages avec leurs propres mécaniques est une réussite et apporte une certaine imprévisibilité et évite que la mémorisation des mini-jeux ne gâche le défi à long terme. Après tout, c’est plus de 200 jeux pouvant être joués par pas moins de 20 personnages. Faites le calcul mathématique rapidement!

Chaque jeu est différent, cependant ni la sélection de mini-jeux ni les boss finaux ne sont aussi brillants que certains que nous avons pu jouer par le passé. Le mode multijoueur est définitivement son meilleur atout car il multiplie la valeur de rejouabilité à l’infini. Ajoutez aussi les classements en ligne qui offriront des défis supplémentaires à ceux qui visent à être les meilleurs des meilleurs. Encore une fois, une leçon sur la façon de combiner le plaisir sans réfléchir à la simplicité, l’irrévérencieux humour absurde et les moments loufoques qui vous seront présentés.

Sur ce, je retourne épiler les aisselles de ma divine statue de Dieu grec!

Un énorme « MERCI » à Nintendo of Canada pour la copie du jeu!

WarioWare Get It Together!

64.99$
9

Graphismes

8.8/10

Trame Sonore

8.7/10

Jouabilité

8.5/10

Scénario

8.9/10

Durée de vie

10.0/10

Pour

  • Plus de 200 mini-jeux
  • 20 personnages jouables
  • Mode coop même dans le mode histoire
  • Mode défis en ligne
  • Toujours aussi bizarre et loufoque

Contre

  • Certains personnages sont de trop
  • Pas de mode multijoueur en ligne

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *