TEST – WRC 9 est le jeu officiel de la WRC et ce n’est pas pour rien!

Durée de lecture: 3 minutes

WRC 9 vous mets dans la peau d’un pilote de la FIA World Rally Championship et vous en mets plein la vue

Dans WRC 9, vous êtes amené à conduire des bolides de rallye et, je dois l’admettre, d’une superbe façon! Le point principal du jeu est son mode carrière dans lequel vous devez évoluer dans les différents niveaux compétitifs du jeu, allant de Junior WRC à devenir vainqueur de la World Rally Championship. Le tout basé dans l’univers réel de la WRC, soit avec les vrais pilotes, les licences officielles, les bolides actuels et, surtout, les pistes emblématiques de rallye comme celles de Suède, de Monte Carlo ou du Japon.

Les fans de courses de rallye ont été énormément déçus par les titres de cette année, comme DiRT 5. Plusieurs se sont donc contenté de continuer de faire rouler des jeux comme Dirt Rally 2.0. Fort heureusement, WRC 9 vient sauver la donne!

Bien que WRC 9 n’offre pas de rallycross, vous pourrez néanmoins mettre la pédale au plancher dans une douzaine de pays avec chacun environ huit pistes incluant la spectaculaire Ouninpohja en Finlande!

Course arcade ou simulateur?

Loin de vouloir faire comme plusieurs ont fait, tel Project CARS 3, et migrer vers un jeu de course automobile de type « arcade », WRC 9 garde son aspect « simulateur de course » qui vous proposera tout un challenge. Heureusement, vous serez tout de même en mesure de faire des ajustements qui vous permettront de pouvoir modifier l’aspect de vos courses, comme l’ajout de la conduite assistée et les freins antiblocages. Ajoutez à cela les effets de la température ambiante qui pourra modifier votre conduite ainsi que les différents types de terrains, qu’ils soient sablonneux, enneigés, en gravelle ou sur l’asphalte. Cela dit, n’ayez crainte : il ne s’agit pas ici d’un simulateur trop exigeant ou trop réaliste non plus. Je dirais même que c’est un simulateur d’entrée de jeu pour les non-initiés.

Les visuels et l’audio

Visuellement, surtout depuis la mise à jour de décembre, le jeu est à couper le souffle. Bien que certaines textures soient douteuses et que, par moment, du « popping » se présente à l’écran, le jeu garantie la qualité visuelle promise. Que vous jouiez en 4K @ 30fps en « High Visual », en 4K @ 60fps en « Balanced Mode » ou même en 1080p @ 120fps en « 120Hz Performance », vous adorerez le visuel du jeu et toutes les micropoussières qui flotteront dans votre téléviseur! Au niveau audio, c’est très bien balancé. Cela dit, les effets sonores sont, quant à eux, mauvais. Le son des moteurs, des turbos ou même des collisions n’ont pas été aussi bien travaillés que le reste du contenu et ça paraît. Cela dit, on oublie assez rapidement une fois concentré sur les pistes qui sont devant nous.

Le contenu très vaste en mode solo

Une bonne partie de mon temps a été passé en mode carrière, où il y a une foule de choses à gérer. Heureusement, le tutoriel est assez bon pour vous montrer quoi faire. Le mode Carrière est bien somme toute assez élaboré. On ne parle pas ici de simplement se lancer sur la ligne de départ et mettre le pied au plancher mais plutôt à faire de la gestion, voire même de la micro-gestion, de tous les aspects de l’équipe que vous composez, allant de l’embauche au licenciement en passant par la lecture de courriels et les ententes avec vos fournisseurs.

Vous pouvez également oublier le mode carrière et simplement choisir parmi plusieurs événements comme le mode multi-joueurs, les rallyes complets, les événements historiques et les essais des fabricants. Un mode saison est également disponible, dans lequel vous pouvez choisir exactement à quels rallyes participer et, à venir en 2021, les courses eSports.

En bref, vous ne vous ennuierez surtout pas avec le contenu proposé par WRC 9 en solo! Espérons que le nouveau contenu prévu pour 2021 donnera envie aux fans de revenir jouer en multi-joueurs car cela semblait somme toute assez désertique lors de mon passage, malheureusement.

Pour plus d’intensité, vous pouvez même activer un mode « Perma death » qui, en fait, consiste à rendre votre bolide complètement inutilisable lors de multiples accidents, vous forçant à émettre un DNF (Did Not FInish) à votre rapport de course.

Next-Gen ou pas?

La mise à jour « next-gen » installée sur ma XBox Series X, le jeu offre vraiment un rendu inégalable en 4K @ 60fps, ce qui donne encore plus de « wow » à ce jeu… mais ça n’empêche malheureusement pas d’avoir quelques petits soucis graphiques par moment et nous rappelle tout de même que le jeu est sorti, à la base, sur la génération précédente de consoles.

Je n’ai pas joué à WRC 9 à sa sortie plus tôt cette année, mais j’ai eu l’occasion de jeter un œil à la différence graphique des deux générations et, je me dois d’admettre que le rendu est là, mais il manque encore un petit quelque chose. Cela dit, les temps de chargement sont extrêmement plus rapide et ça, ça m’a fait très plaisir à voir!

Merci à Nacon (anciennement Big Ben Interactive) pour la copie du jeu!

WRC 9

59,99$
8.8

Graphismes

8.8/10

Trame Sonore

8.3/10

Jouabilité

8.7/10

Plaisir

9.3/10

Durée de vie

9.1/10

Pour

  • Beaucoup de contenu solo
  • Les vrais contenu de la vraie WRC
  • Beaucoup de management
  • Beaucoup de pistes

Contre

  • La conduite laisse parfois à désirer
  • Les bruits sont de mauvaise qualité
  • Le mode multi-joueurs est peu actif

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

2 avis sur “TEST – WRC 9 est le jeu officiel de la WRC et ce n’est pas pour rien!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *