Turbulent a triplé ses revenus durant la pandémie

Durée de lecture: 3 minutes

Quatre modèles d’affaires en 20 ans ont mené ce studio montréalais au succès

En pleine ascension depuis le début de la pandémie, l’entreprise montréalaise de création numérique Turbulent affiche une forte croissance qui se traduit sur plusieurs plans :

  • Ses revenus ont triplé depuis 2019, passant de sept millions $ à plus de 20 millions $ cette année;
  • De nombreux prix récemment reçus s’ajoutent à une centaine gagnés dans divers concours : Webby, FWA, Communicators, W3, Octas, Numix, Gémeaux, etc.;
  • Son effectif grimpera de 150 à 200 personnes dans les prochains mois;
  • Elle vient de lancer un service de dépistage de bogues informatiques.

Pourtant, en 20 ans d’existence dans une industrie aux besoins fort changeants, Turbulent a dû adopter quatre modèles d’affaires. À l’origine agence de communication, elle est devenue firme de développement de logiciels sur mesure, producteur multimédia et de séries web, puis fournisseur en matière de plateformes web et de jeux vidéo.

Garder le meilleur pour la suite

Loin de constituer un irritant, ce parcours a plutôt été bénéfique tant pour Turbulent que pour ses clients, estime son cofondateur et président, Marc Beaudet. « Nous sommes nés avec l’objectif de rendre internet plus intéressant pour chaque client. Par conséquent, quand nous avons changé de créneau, nous avons toujours apporté des éléments du précédent dans le but de bonifier notre offre. » 

Pas étonnant que des clients de longue date lui soient restés fidèles. C’est le cas de l’éditeur scolaire CEC (depuis 2009) et jeu vidéo Star Citizen, que Turbulent a aidé à récolter plus de 430 millions $ en sociofinancement depuis 2012. D’ailleurs, son producteur, Cloud Imperium Games, a considérablement grandi grâce à sa collaboration avec Turbulent. Comptant deux employés au départ, elle en regroupe maintenant 700.

80 % des revenus hors Québec

Aujourd’hui, après avoir réalisé 250 projets interactifs et jouissant d’une réputation enviable pour sa grande capacité à remanier les idées, Turbulent compte trois divisions dans l’éducation, le jeu vidéo et les médias :

  • Plateforme web (qui représente les deux tiers de ses revenus);
  • Studio de jeu (qui génère l’autre tiers et compte 40 employés dédiés au jeu Star Citizen); 
  • PleaseFix (plateforme lancée en février et qui facilite le signalement et la résolution de bogues dans les jeux vidéo).

Autre signe du succès de son approche intégrée et évolutive : 80 % de ses revenus proviennent de clients à l’étranger, surtout aux États-Unis. Animée par la volonté de faire bouger les choses, son équipe leur procure à tout coup des résultats improbables.

Au fil du temps, Turbulent et ses spécialistes ont déployé avec succès une turbulence créative, des connexions effervescentes et des stratégies activatrices pour des clients dans l’alimentation, l’éducation, le divertissement, l’environnement, etc. (voir le document en annexe Turbulent : 20 ans de projets improbables).

Promouvoir équilibre et bien-être

Turbulent, c’est aussi un modèle sur le plan des ressources humaines, avec un taux de rétention qui dépasse 90 %. Sa filiale française Turbulent France SAS, fondée en décembre 2021, compte sept personnes. Sans oublier de multiples collaborateurs installés aux États-Unis, au Portugal, en Égypte et au Brésil. 

À ce chapitre Marc Beaudet et ses collègues ne ménagent pas les initiatives pour attirer de futurs employés et les conserver : salle d’entraînement avec cours sur place ou en ligne, cours de langue seconde, lab électronique avec imprimante 3D pour les projets personnels, arcade, accès aux animaux de compagnie sur les lieux de travail, etc.

À ce sujet, l’organisation recourt depuis peu à un chalet en Estrie pour en faire un espace de travail. Jusqu’à 20 employés peuvent ainsi y œuvrer et quatre peuvent y loger. « Cela leur permet de changer de décor tout en combinant le plein air et le boulot, indique Marc Beaudet. D’ailleurs, depuis le début de la pandémie et l’implantation du télétravail, notre productivité a augmenté de 14 %! »

C’est avec de tels attributs que Turbulent souhaite bonifier son équipe en y ajoutant une cinquantaine d’artisans du numérique cette année, afin de soutenir son importante croissance continue. 

Source : turbulent.ca

Le Bêta-Testeur

Père de famille, gamer, chroniqueur pour Métro Média, développeur de jeu indépendant et programmeur dans la vie de tous les jours : j'initie mes enfants au plaisir du gaming avec les classiques des anciennes générations ainsi que les jeux récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.